Deadpool

Superhéros de Tim Miller

Deadpool, est l'anti-héros le plus atypique de l'univers Marvel. A l'origine, il s'appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d'un humour noir survolté, Deadpool va traquer l'homme qui a bien failli anéantir sa vie.

Deadpool le filmDrôle et déjanté, ce film nous offre de nombreuses scènes de castagne spectaculaires, de références cinématographiques avisées, de réparties trash et d’allusions sexuelles franchement crues. Deadpool est un personnage tiré de l’univers Marvel qui se démarque par des traits particuliers : doté d’un humour aussi noir qu’une mine de charbon, il adore venir parler directement aux spectateurs et il est là pour deux choses : distribuer des friandises et casser des gueules. Sauf qu’il est à court de douceurs. Derrière sa caméra Tim Miller nous fait partager son style visuel propre. Le générique d’introduction (qui est une réussite incontestable), reflète le caractère survitaminé et délirant du mercenaire rouge. Plusieurs séquences s’avèrent remarquables, empruntant avec justesse le propre de l’univers des comics Marvel et nous révélant une mise en scène jouissive qui donne au cinéma de super-héros le petit grain de folie qui lui manque. Deadpool s’impose par son visuel atypique et son personnage ultra-charismatique, interprété par Ryan Reynolds qui s’est glissé avec ferveur et délectation dans la combinaison moulante de cet « action-man ».  Aidé par une écriture du héros des plus fidèles au matériau de base, on sent que l’acteur a pris un plaisir énorme à interpréter l’irresponsable anti-héros, allant jusqu’à se vanner lui-même. Enchaînant les références musicales et cinématographiques, taclant volontiers ses camarades et interpellant en permanence le spectateur, il porte le film, joyeusement secondé par d’excellents seconds rôles, dont les deux X-Men venus l’aider dans son combat final.

Je ne sais pas ce que ça donne en version française, mais la crudité des dialogues peut perturber, même des adolescents. Quoi qu'il en soit, si vous êtes à la recherche d’un vent frais et de nouveauté, vous allez vous régaler. 
Avertissement : ne quittez pas la salle avant la fin du générique vous risqueriez de rater « les dernières vannes ».

Deadpool casting

J'ai pris ces photos à partir d'une conférence de presse américaine et je dois dire qu'ils ne sont pas coinçés comme chez nous
 Cette conférence reflète bien le plaisir du réalisateur et des acteurs qui figurent parmi les interprètes du film.
De gauche à droite : en Haut : Tim Miller le réalisateur et Ryan Reynold (Deadpool/Wade Wilson). En bas : Brianna Hildebrand (Negasonic Teenage, l'apprentie de Colossus), Ed Skrein (le méchant : Ajax) et Gina Carano, Angel, l'assistante dAjax qui est dans le monde réel une athentique championne d'arts martiaux, de boxe thai de MMA (Arts Martiaux Mixtes). Morena Baccarin, Vanessa/Copycat, la sublime "chérie" de Deadpool et T.J. Miller, l'ami de Wade,

Ajouter un commentaire