Brooklin

Comédie sentimentale de John Crowley

BrooklynDans les années 50, attirée par la promesse d'un avenir meilleur, la jeune Eilis Lacey quitte son Irlande natale et sa famille pour tenter sa chance de l'autre côté de l'Atlantique. À New York, sa rencontre avec un jeune homme lui fait vite oublier le mal du pays... Mais lorsque son passé vient troubler son nouveau bonheur, Eilis se retrouve écartelée entre deux pays... et entre deux hommes. 

Cete comédie teintée de drame est un film britannico-irlando-canadien réalisé par John Crowley, écrit par Nick Hornby et tiré d’un roman de Colm Tóibín. Brooklyn met en vedette Saoirse Ronan (Eilis Lacey), Emory Cohen (Tony Fiorello), Domhnall Gleeson (Jim Farrell), Jim Broadbent (le père Flood) et Julie Walters Mme Madge). Mais, n’oublions pas tous les autres acteurs qui jouent leur partition à la perfection d’un orchestre philarmonique.

C'est une fresque historique aux couleurs acidulées, à la fois romantique et dramatique qui est saupoudré d’humour, de poésie et d’une grande délicatesse. Tous les personnages du film sont interprétés avec justesse et retenue ; ils sont attachants à l’image de Saoirse Ronan époustouflante de charisme dont le visage est magnifiquement filmé en gros plans. En étant presque toujours stoïque, élégante et réservée, à l’image de son éducation, elle parvient à véhiculer nombre d’émotions et on s’attache à elle, petite immigrée qui s’accroche à son rêve d’une vie meilleure. Nous évoluons dans deux pays qui sont à la fois liés et opposés. Celui, d’abord, d’une Irlande rude et traditionnelle, celui, ensuite, d’une Amérique moderne en pleine croissance économique. Les allers-retours d’un pays à un autre témoignent des difficultés de l’immigration et de l’établissement des communautés aux USA. Les décors, les costumes, sont magnifique avec une superbe reconstitution de Brooklyn des années cinquante, véritablement bluffante. La douceur, la fraîcheur et le romantisme de ce film emportent l’adhésion et nous savourons comme un bonbon acidulé, cette comédie sentimentale sans la moindre retenue.

Ajouter un commentaire