Le monde de Nathan

Une superbe comédie dramatique de Morgan Mattiews

 

"Rain man" nous avait bouleversé en nous montrant les difficultés d'intégration des autistes adultes et je ne parle pas des cas graves de ceux qui en plus s'automutilent. "Code quantum" avec Bruce Willis avait souligné la fragilité et le besoin de protection de ces enfants frappés par ce syndrome. Ici nous avons un regard directement issu du jeune garçon dont le don pour les chiffres va lui permettre de rejoindre l'équipe britannique candidate aux olympiades de mathématiques. Nous nous trouvons face à un film abouti et réussi qui retranscrit la véritable condition de ces prodiges atypiques. La tension ne cesse de monter jusqu'à la scène finale sans qu'il ne soit question de plonger le spectateur dans le larmoyant.

Dans cette histoire vraie, Asa Butterfield est impressionnant de véracité dans son interprétation du jeune prodige. Rafe Spall est bouleversant en professeur cynique qui forme Nathan au concours. L'interprétation de l'acompagnateur Eddie Marsan est fabuleuse d'humour décalé.Jo Yang est formidable dans son rôle de la petite prodige chinoise Zang Mei pour la tendresse qu'elle témoigne à Nathan, quant à Sally Hawkins, elle est tout simplement magnifique en mère accrocheuse et aimante qui ne baisse jamais les bras malgré sa souffrance de ne pas parvenir à entrer en contact avec son enfant. 

Ce film est une perle qu'il ne faut manquer sous aucun prétexte tant il dégage de force, de volonté, d'émotion et aussi d'humour.

Ajouter un commentaire