Divergente 2

L'Insurrection

Tous les critiques se plaisent à écrire que le film est extrait du roman dystopique de Véronica Roth. Les lecteurs de ce type de roman savent qu'il s'agit d'histoires de science-fiction traitant d'un avenir sombre de l'humanité (souvent suivi d'une période post-apocalyptique) et où règne à nouveau la dictature, le despotisme empêchant les gens de trouver le bonheur et surtout la liberté. Il est bon de le préciser pour ceux qui entendent ce mot pour la première fois comme c'était mon cas.
Nous sommes bien dans un monde futuriste avec une situation sociale où les cinq factions, Erudits, Audacieux, Altruistes, Sincères et Fraternel sont régis par Kate Winslet qui interprète de façon superbe, Jeannine une glaciale despote blonde qui veut éliminer les divergents c'est à dire ceux qui entrent à la fois dans plusieurs des cinq catégories risquant de rompre l'équilibre sociétal.
Dans ce second opus plus riche en épaisseur que le premier, Tris (Shailene Woodley) affronte aussi son passé et ses propres interrogations, comme son compagnon Quatre (Théo James). L'atmosphère est à la fois plus pesante et plus humaine. Le fait de s'allier aux "Sans-factions" menés par la mère de "Quatre" (Naomi Watts), fougueuse guerrière brune, en rajoute une couche aux tourments de Tris. Shailene Woodley est impeccable dans son interprétation.

Ajouter un commentaire