Avengers

L’Ère d'Ultron de Joss Whedon

Les méchants ont beau être de plus en plus forts et de plus en plus méchants, pas moyen de conclure avec l'équipe des Avengers plus déterminés que jamais (après avoir été malmenés en les conduisant dans la première partie à se chipoter) à sauver l'humanité. Faut dire que c'est un peu la faute d'Iron Man notre Tony Stark(Robert Downey Jr.) le Géo Trouvetout à la pointe de la technologie futuriste qui fabrique en douce un robot à l'intelligence artificielle, Ultron, destiné à protéger l'humanité. Et bien sûr celui-ci va se développer genre créature de Frankenstein en se retournant contre son créateur. 

Ce qu'il y a de génial chez Ultron, c'est qu'il a des doutes, des perturbations genre "nervous breakdown" comme le disait Volfoni. Il n'en demeure pas moins qu'il reste très menaçant et frise l'invulnérabilité avec une pointe d'humour. Autrement dit ça déménage, ça explose et ça éparpille. Il reçoit le soutien de deux jumeaux, Elizabeth Olsen dans le rôle de La Sorcière Rouge (The Scarlet Witch) et Aaron Taylor-Johnson dans le rôle du mutant Vif-Argent qui eux aussi vont avoir des "interrogations" sur leur engagement. Ces deux jumeaux (humains améliorés) apportent à cet opus un véritable plus d'originalité et de nouveauté.
Ce qui est nouveau aussi, c'est le rôle plus consistant de Bruce Banner, Hulk (Mark Ruffalo) qui fait de lui un personnage central et lui apporte une touche sentimentale dans sa relation avec Black Widow, la Veuve Noire interprétée par Scarlett Johansson toujours aussi superbe et efficace. N'oublions pas les prestations dynamiques de Thor (Chris Hemsworth) toujours aussi facétieux avec son marteau, de Captain América (Chris Evans) et de Hawkeye (Jerémy Renner) qui nous réserve une petite surprise lors d'un moment de calme dans ce monde de brutes.
Cerise sur le gâteau, un nouveau superhéros nous arrive en milieu de seconde partie. Rien à voir avec nos amis ; celui-ci est aussi une intelligence artificielle dépourvu de doute, de douleur, et de problème d'ego. Vision c'est son nom, est remarquablement interprété par Paul Bettany.

Tous les fans de Marvel, attendent déjà le prochain volet. Mais dans l'immédiat allez vite vous "éclater" pour voir ce film au cinéma et comme d'habitude, si la 3D n'est pas vraiment utile, la VOST reste un plus.

L'ère d'Ultron

Ajouter un commentaire