Terminator

Opus 5 - Genisys de Alan Taylor

 

Terminator genisysNous sommes bien d'accord, il ne s'agit pas de comparer cet opus avec les films de James Cameron qui d'ailleurs avait essuyé de vertes critiques avant d'être encensé. Ce qui fait la force d'un film, ce sont bien les entrées et donc la satisfaction des spectateurs. Rappelez-vous "les Tontons flingueurs" film refusé au festival de Cannes et devenu un film culte. La moyenne de 2,5 des critiques presse est tout à fait logique venant de gens qui trop souvent se regardent le nombril au lieu de visionner le film. Sans doute sont-ils perplexes que la côte des spectateurs atteigne 3,7 avec une moyenne de 4 pour 60% et ceci, pour 420 critiques, ce qui est significatif.

Je ne vais pas m'étendre sur l'histoire, simplement dire que nous sommes vraiment dans un mixage des deux premiers terminator avec une nouveauté géniale, c'est que l'espace temps n'est plus le simple retour à la case départ, mais bien une fracture temporelle chère au plus grands auteurs de science-fiction comme Azimov ou Bradbury. Alors là, pour avoir lu ces deux géants de la SF, j'ai bien accroché et cet opus est bien un renouveau.

Papy Schwarzy est génial de dérision et d'humour. Emilia Clarke fait vivre avec talent Sarah Connor sans faire de l'ombre à l'inoubliable Linda Hamilton. Notre Daenerys de Games of Thrones y rajoute ici une pierre à ses qualités d'actrice. Jason Clarke est très convaincant et impressionnant en John Connor. Jai Courtnay est parfait en Kyle Reese et Byung-Hung Lee dans son rôle de T-1000 est stupéfiant. 

Ne boudez pas votre plaisir ; et si vous avez apprécié les premiers volets de la saga vous ne serez pas décus et surtout ne sortez pas avant la fin du générique. N'oubliez pas : Genisys is Skynet !

Ajouter un commentaire