Strictly Criminal

Policier de Scott Cooper

Strictly criminalOn ne l'espérait plus, même si je ne l'ai jamais dénigré ni "assassiné" comme de nombreuses critiques l'ont fait ces deux dernières années, nous retrouvons Johny Deep dans ce qui sera certainement un de ses meilleurs rôles tant son interprétation est excellente. Il renoue avec le film de gangsters après Donnie Brasco et Public Ennemies. Le voici front dégarni, cheveux en arrière plaqués et gomminés, teint livide et regard assassin dans la peau de Bulger aussi légendaire et assassin que le fut Al Capone. Il sévit ici dans la partie sud de Boston dans les années 70/80 (un gangster qui a aussi servi d'inspiration au personnage de Jack Nicholson dans le film de Martin Scorcese, Les Infiltrés).

L'histoire vraie, raconte ici la relation ambiguë qu'il avait avec son ami d'enfance devenu agent du FBI, John Connoly interprété par Joel Edgerton qui est parfait. De même Benedict Cumberbatch, sénateur et frère de Bulger ainsi que tous(tes) les acteurs(actrices) que je ne qualifierai pas de secondaires sont impressionnants de réalisme dans cette partie d'échecs qui se livre aussi contre la maffia italienne du secteur nord.

Un film éblouissant, un polar coriace, rude, dangereusement séduisant dans la lignée des grands Scorcese à voir absolument et en Vost pour ne pas perdre une miette de l'intensité du film et des dialogues percutants qui jalonnent le scénario.

Ajouter un commentaire