Regression

Thriller d'Alejandro Amenábar

RegressionUne jeune femme Angela (Emma Watson) accuse son père de crimes horribles, l'inspecteur Bruce Kenner interprété par Ethan Hawke est chargé de l'enquête...

Ecrit et réalisé par Alejandro Amenábar qui nous montre une fois encore que les cinéastes espagnols maîtrisent parfaitement les films policiers très noirs (La isla minima d'Alberto Rodrigues par exemple) nous sommes plongés ici dans une histoire inspirée de faits réels où dans les années 90, aux Etats-Unis, les rumeurs de crimes liés aux sectes sataniques, allaient bon train. Donc, lorsque le père s'accuse sans garder la mémoire de ses actes, la police fait appel à un spécialiste de la "régression", (technique d'hypnose sensée faire renaître les souvenirs) le professeur Kenneth Raines (David Thewlis). Nous assistons alors à une lente descente aux enfers de l'inspecteur qui ne croit pas à cette méthode et peu à peu en vient à douter de ses convictions jusqu'à plonger à son tour dans la paranoïa. Toute l'histoire est bourrée de chausse-trappes et de faux indices dans une atmosphère étouffante et un peu terrifiante.

Ethan Hawke est impeccable et formidable et nous le suivons avec inquiétude dans sa quête de la vérité. Nous retrouvons avec plaisir Emma Watson, Hermione Granger, un pilier de la série Harry Potter qui est parfaite de fragilité et de ténacité en victime de son père. Elle retrouve dans ce film David Thewlis, l'attachant professeur Lupin qui depuis Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban, lui donnait aussi la réplique jusqu'au dernier opus de la saga.

Ce film est un "fleuve noir" d'excellente facture qui impressionne et procure de fréquentes montées d'adrénaline sans être "horrifique".

 

Ajouter un commentaire