Le tout nouveau testament

Un film de Jaco Van Dormael

Affiche nouveau testamentDieu existe. Il habite à Bruxelles. Il est odieux avec sa femme et sa fille. On a beaucoup parlé de son fils, mais très peu de sa fille. Sa fille c’est moi. Je m’appelle Ea et j’ai dix ans. Pour me venger j’ai balancé par SMS les dates de décès de tout le monde…

Un film qui ne ressemble à aucun autre, étrange et décalé. Un conte poétique et ludique sur ce qui est tout de même un peu la réalité. Une sorte de charade à tiroir ponctuée de sketchs aussi loufoques que surréalistes, grinçants et déjantés ; c'est à la fois un brin craignos et un brin sublime. On ne rit pas vraiment, on sourit souvent, beaucoup d'émotions aussi. Bref on passe par toute la palette de nos sentiments. J'avais quelques appréhensions avant d'aller au cinéma et puis je suis à cha peu entré dans le film et elles ont disparues. Personnellement, je me suis trouvé bien en sortant. Et ce n'est pas à cause de la fin bisounours des cinq dernières minutes qui en fait sont un clin d'œil supplémentaire de dérision.

Dans la rubrique avertissements, je dirai : si vous n'avez pas l'esprit large et ouvert n'allez pas voir ce film et non ! ce n'est pas une critique de la religion mais plutôt de ce libre arbitre qui pousse les hommes à faire du grand n'importe quoi, soit en se prenant pour des dieux, soit en agissant au nom de dieu. Tous les acteurs de premier plan, sont des seconds rôles qu'ils incarnent parfaitement autour de Pili Groyne (EA) qui est le fil rouge.

Le tout nouveau testament

 

Ajouter un commentaire