Le Grand Partage

Comédie d'Alexandra Leclère

Le grand partageUn hiver pire que jamais. Le gouvernement publie un décret obligeant les citoyens français les mieux logés à accueillir chez eux pendant la vague de froid leurs concitoyens en situation précaire. A l’heure du Grand Partage, un vent de panique s’installe à tous les étages dans un immeuble très chic de la capitale.

Cette comédie sympathique d'Alexandra Leclère caricature bien le décalage entre le discours et le comportement de beaucoup de nos concitoyens. Elle arrive comme un petit cadeau de Noël. Certes elle fera grincer des dents, mais un peu de vérité qui égratigne, ne fait pas vraiment mal. Et puis nous n’allons pas bouder notre plaisir de retrouver Balasko et Anémone juste à Noël.
Ça parle de l'exclusion sous toutes ses formes, sans papiers, SDF, homo, vieux... On est tous un peu concerné.  Patrick Chesnais est génial en vieil homme solitaire et homo.  Les bobos incarnés par le couple Bretzel, elle professeur d'université, lui écrivain, interprétés par Valérie Bonneton et Michel Vuillermoz sont craquants de justesse, de réalisme de drôlerie et je comprends que certains se sentent visés tellement ce type de personnage est courant dans les grandes cités urbaines. Le couple de bourgeois de droite incarné par Karine Viard et Didier Bourdon est également jubilatoire. La palme revient sans hésiter à Josiane Balasko, la gardienne nostalgique de Pétain, avec son chat qui porte un bandeau sur l’œil. Tous les seconds rôles sont aussi bien à leur place et surprenants de vérité. 

Un très bon film, à voir sans restriction et qui vous procurera un bon moment de détente.

Ajouter un commentaire