Le Grand jeu

Film politique de Nicolas Pariser

Le grand jeuPierre Blum, un écrivain de quarante ans qui a connu son heure de gloire au début des années 2000, rencontre, un soir, sur la terrasse d'un casino, un homme mystérieux, Joseph Paskin. Influent dans le monde politique, charismatique, manipulateur, il passe bientôt à Pierre une commande étrange qui le replongera dans un passé qu'il aurait préféré oublier et mettra sa vie en danger. Au milieu de ce tumulte, Pierre tombe amoureux de Laura, une jeune militante d'extrême gauche; mais dans un monde où tout semble à double fond, à qui peut-on se fier ?

Un film lucide et désenchanté qui nous emporte entre vérités et faux-semblants. Nicolas Pariser nous offre un film très réussi sur le thème de la machination et de la manipulation, il construit un jeu de dupes fascinant, servi à la perfection par Melvil Poupaud (Pierre) et André Dussollier (Joseph). Nous assistons à une  mise en scène lyrique avec une écriture d'une grande précision et des dialogues fouillés. Un thriller politique remarquablement mené qui surprend par sa précision et son efficacité narrative.

C'est un très bon film avec un discours politique intéressant et des personnages féminins superbes comme Clémence Poésy (Laura) et Sophie Cattani (Caroline) sans oublier Audrey Bastien la fille qu'il rencontre dans la librairie. Le cinéma français à de beaux jours devant lui.

Ajouter un commentaire