Belle et Sébastien, l'aventure continue

Un film de Christian Duguay

Belle et sebastien l'afficheD'après l'œuvre de Cécile Aubry : Septembre 1945. Au village, on a fêté la fin de la guerre. Sébastien a grandi, il a maintenant 10 ans. Belle et lui attendent impatiemment le retour d’Angelina... Mais Angelina ne revient pas. Elle a disparu  dans un accident d’avion au cœur des forêts transalpines. Tout le village a perdu espoir. Tout le village sauf César : le grand père de Sébastien connaît un homme, Pierre, qui pourrait les aider à retrouver Angelina. Mais avant de sauver la jeune femme, l’enfant et son chien vont devoir braver mille dangers, traverser mille épreuves et affronter un secret. Un secret qui va changer la vie de Belle et de Sébastien à tout jamais.

L’aventure continue... Tout commence avec de magnifiques paysages des alpages français et une ode discrète à la France d’antan sans cliché ni nostalgie puis, tout se met en place faisant vivre nos livres d'enfance avec une histoire simple mais sans mièvrerie avec des plans sublimés par cette nature du parc de la Vanoise qui nous rappelle combien la nature est belle. Si César (Tchéky Karyo) reste en second plan, il laisse la place à Pierre, interprété par un fantastique Thierry Neuvic au charisme idéal. En aviateur bougon, il est impeccable avec une force de caractère nécessaire pour tenir tête à Sébastien déterminé et entêté. Eh oui, le jeune Félix Bossuet est vraiment un enfant-acteur à la fois juste et attendrissant. Cette suite de « Belle et Sébastien » est sans conteste le film à voir pour Noël et ce, pour toute la famille de 5 à 99 ans car nous sommes bien dans l'esprit de Cécile Aubry avec une musique toujours aussi agréable.
Quant à Thylaine Blondeau qui incarne Gabrielle, la jeune fille un brin garçon manqué, elle est étonnante de réalisme avec une présence juste qui rajoute au plaisir de voir la complicité "non déclarée" des deux enfants. La scène de la fuite des animaux devant l'incendie est aussi un des moments magique de ce beau film rafraichissant qu'il ne faut pas manquer.

Belle et Sébastien

Ajouter un commentaire