Aladin

Une comédie d'Arthur Benzaquem

AladinL'idée de départ est originale et permet de comprendre pourquoi, les nouvelles aventures d'Aladin sont modernisées et détournées avec quelques touches d'anachronisme. Nous avons ici un film loufoque et parodique où malgré quelques maladresses, nous ressentons bien la complicité qui règne entre les acteurs et même si Kev Adams tient le rôle principal, tous les autres acteurs contribuent à l'enrichissement du scénario.
Jean-Paul Rouve en vizir est d'une froideur magistrale et parfait en "méchant", Michel Blanc nous fait penser au calife d'Iznogoud, le magicien (Arthur Benzaquem qui est aussi le producteur) est croquignolet de maladresse et de rouerie. Le génie interprété par Eric Judor apporte son pesant de drôlerie frapadingue et d'énergie et William Lebghil, le complice d'Aladin complète bien le tableau de cette équipe de déjantés. Audrey Lamy, la favorite Rababa et la princesse (Vanessa Guide) sont toutes deux complices et délurées comme deux bonnes copines.

Alors oui, nous avons ici un humour potache et innovant qui ne peut laisser indifférent ; on aime ou on n'aime pas. Cela se traduit par des critiques très partagées et très tranchées. Il n'en demeure pas moins que l'idée est originale et bien menée à son terme, que les décors et les costumes sont superbes, que les acteurs sont joyeux et prennent plaisir dans leur rôle ; ça ce voit et c'est plaisant. A titre personnel, je recommande ce film. De toute façon la bande annonce reflète bien son contenu et permet de se faire une opinion à priori.   

Ajouter un commentaire