Les Veuves

Suspense de Steve McQueen

Chicago, de nos jours. Quatre femmes qui ne se connaissent pas. Leurs maris viennent de mourir lors d’un braquage qui a mal tourné, les laissant avec une lourde dette à rembourser. Elles n'ont rien en commun mais décident d’unir leurs forces pour terminer ce que leurs époux avaient commencé. Et prendre leur propre destin en main…

Affiche les VeuvesSteve McQueen nous propose une histoire prenante, avec des femmes qui prennent leur destin en main, face au machisme, au pouvoir et au racisme des hommes. Récit d’une survie qui mène à la vie, Les Veuves, film efficace, intelligent est en phase avec son temps. Un film de casse au féminin astucieux et stylé.

Nous sommes clairement loin d'un film d'action, mais la lenteur du film nous permet d’être en parfaite empathie avec les personnages. La réalisation est brillante, les plans séquences sont soignés et accompagnés d'une BO magnétique de Hans Zimmer qui nous suit tout au long du film. Le scénario est parfaitement orchestré en parvenant avec maestria à brouiller les pistes où nous suivons cette galerie de personnages ambiguës à la motivation intéressante et complexe.

Un suspense palpitant qui ne laisse pas une seconde de répit en passant par des scènes d'actions détonants en passant par une touche dramatique qui nous saisit totalement à la gorge avec son lot de séquences intimes particulièrement touchantes et émouvantes.

Un quatuor d'actrices impeccables, mené entre autres, par la talentueuse Viola Davis qui tient une bonne partie du film sur ses épaules ; elle est excellente en campant le rôle de Veronica une femme déterminée et charismatique qui n'a rien à perdre. À ses cotés on retrouve également la ravissante Elizabeth Debicki qui tire son épingle du jeu tout comme les comédiennes Michelle Rodriguez et Cynthia Eryvo. L'alchimie qui se noue entre les quatre comédiennes parvient avec brio à fonctionner à l'écran.

Tout le reste de la Distribution se révèlent au passage excellent avec les apparitions appréciables de Liam Neeson décrié mais intéressant, Jon Bernthal, Colin Farrell, Robert Duvall... et Daniel Kaluuya dont ce dernier nous bluffe totalement dans le rôle à contre-emploi de Jatemme un homme de main sans scrupules. Ils viennent enrichir cette distribution haut de gamme.

Bref, un thriller psychologique très efficace, un polar percutant et intelligent qui nécessiterait d’être revu pour bien en comprendre le déroulement car il est foisonnant C’est sans doute la motivation des avis négatifs qui regrettent le peu d’action et la psychologie complexe des personnages.

Opinion des gens :
Presse – 89% de positif dont 15% de 5/5 et 37% de 4/5 et en négatif 11% de passable.
Spectateurs – 68% de positif dont 10% de 5/5 et 20% de 4/5 et en négatif 23% de passable et 9% de mauvais.

Notation : 80% des spectateurs ont aimé ce film. La notation du plus grand nombre modifie l'avis des critiques plus mitigées.

Nationalité : Angleterre et Etats-Unis. Genre : drame, casse, suspense

04/12/2018

Commentaires (2)

michel
  • 1. michel | 10/12/2018
la péripétie finale est peut-être un peu tirée par les cheveux .
Il est vrai que les rôles, en particulier celui de celle qui semble au début une blonde écervelée, sont fouillés et évolutifs.
fabulgone
La fin met, il est vrai, un bémol à l'enthousiasme des spectateurs, oui mais bon. Les quatre actrices sont excellente et le scénario est convainquant. Et je suis en phase avec ton jugement sur le rôle d'Elisabeth Debicki.

Ajouter un commentaire