Alad 2

Alad 2 de Lionel Steketee

Après avoir libéré Bagdad de l’emprise de son terrible Vizir, Aladin s’ennuie au palais et ne s’est toujours pas décidé à demander en mariage la princesse. Mais un terrible dictateur, Shah Zaman, s’invite au Palais et annonce qu’il est venu prendre la ville et épouser la Princesse. Aladin n’a pas d’autre choix que de s’enfuir du Palais… Il va tenter de récupérer son ancien Génie et revenir en force pour libérer la ville et récupérer sa promise.

Affiche Alad 2Bénéficiant du capital sympathie de ses deux acteurs principaux que sont Kev Adams et Jamel Debbouze, le film de Lionel Steketee, qui avait déjà signé le premier opus, est relativement démoli par les critiques spectateurs. C’est un peu surprenant car s’il peut décevoir, il n’est pas nul, ça ressemble à du lynchage.

Nous avons aussi un petit pourcentage qui parle de chef d’œuvre !!! C’est tout aussi surprenant.

Oui, mais bon, notre ressenti est mitigé. Les gags genre auguste et clown blanc sont présents et font rire les enfants ; les deux génies Eric et Ramzi sont toujours aussi maladroits et drôles avec un petit côté sexiste, dommage !  

Les rôles féminins sont peu valorisés ce qui donne une impression de raté pour Vanessa Guide, la princesse, mais Noémie Lenoir dans ses deux petits rôles rattrape un peu le coup avec un joli coefficient de sympathie.

Les chansons et chorégraphies ne sont pas très bonnes. Reconnaissons aussi que le scénario manque d’inspiration, d’ambition et de continuité, nous donnant le sentiment d’une suite de sketchs décousus. En ce qui concerne Jamel Debbouze, décidément très à l’aise dans le rôle de l’Auguste, il tient bien sa partition et vole la vedette à Kev Adams qui est quelque peu effacé et qui ne parvient ni à séduire un public plus adulte, malgré une évidente volonté de créer une adhésion parentale, par des clins d’œil que seuls les plus de vingt ans connaîtront, ni à masquer les faiblesses de la mise en scène.

Il y a tout de même de bons moments et des répliques sympas ; l’ensemble n’est pas désagréable. Ce film ne mérite pas cette curieuse cabale ‘’côté spectateurs’’ ?

Opinion des gens :
Presse – 54% de positif dont 8% de 4/5 et en négatif 23% de passable et 23% de mauvais.
Spectateurs – 24% de positif dont 11% de 5/5 et 8% de 4/5 et en négatif, 10% de passable, 20% de mauvais et 46% de très mauvais.

Nationalité : France. Genre : Comédie décalée

08/10/2018

Ajouter un commentaire