La prophétie de l'horloge

fantastique d'Eli Roth

Cette aventure magique raconte le récit frissonnant de Lewis, 10 ans, lorsqu’il part vivre chez son oncle dans une vieille demeure dont les murs résonnent d’un mystérieux tic-tac. Mais lorsque Lewis réveille les morts accidentellement dans cette ville, en apparence tranquille, c’est tout un monde secret de mages et de sorcières qui vient la secouer.

Affiche la prophétie de l horlogeEli Roth (habituellement metteur en scène de films d'horreur plutôt gore), nous propose un film distrayant, mais qui garde les séquelles de son style habituel.

Classé tout public, il draine des familles avec de jeunes enfants qui sont un peu désappointées car le côté sombre est effrayant pour les petits ; il n’a pas le côté ludique d’Harry Potter ou de miss Peregrine.

Ceci étant, L'histoire est plaisante à suivre et les rares effets spéciaux, pas trop mal réussis, sont sympathiques. L’originalité est que ce film est plus orienté, mage, magie et illusions que sorcier.

Il est porté par un duo d'acteur qui fonctionne plutôt bien : Cate Blanchett toujours aussi classe et charismatique et Jack Black toujours aussi farfelu et qui en fait des tonnes, mais c’est son registre ; ils forment un duo atypique et attachant jusqu’à la fin.
Owen Vaccaro, l’enfant, est relativement convaincant en dépit d’une faiblesse pour l’expression de ses émotions, mais il est encore jeune.
Par contre les méchants sont décevants parce que pas vraiment méchants, ce qui est dommage.

 

Certains vont aussi relever et regretter les petits côtés scatologiques du « chat-lion ailé ! » Oui, mais bon, ça amuse les petits. Les décors, les costumes, les accessoires de cette Amérique des années 50 sont magiques et très réussis.

En fond, nous pouvons dire que le scénario est sous la forme d'un récit initiatique ; on suit ici l'évolution d'un enfant, rejeté car bizarre aux yeux des autres, qui va découvrir via la magie un moyen de se démarquer et de s'assumer.

Le trio de mages va devoir affronter un Mal qui s'est réveillé et cette maison se transforme alors en guet-apens. Citrouilles maléfiques, livres qui volent, pieuvre géante dans le placard et vitrail mouvant ; l'imagination d'Eli Roth foisonne de bonnes trouvailles qui raviront les adeptes de sortilèges et de mondes féériques.

Les échanges piquants entre Jack Black et Cate Blanchett sont fameux et rehaussent l'humour décalé du film.

Cette prophétie nous plonge dans une aventure fantasmagorique distrayante et visuellement agréable même si elle ne révolutionne pas le genre. Un film à voir en famille avec ado d’au moins dix ans ou seul pour ceux qui ont gardé une âme d’enfant amoureux de contes de fées et de fantastique.

Opinion des gens :
Presse – 50% de positif dont 12% de 4/5 et en négatif 44% de passable et 6% de mauvais.
Spectateurs – 66% de positif dont 12% de 5/5 et 15% de 4/5 et en négatif, 15% de passable et 19% de mauvais.

Nationalité : Etats-Unis. Genre : fantastique, amusant.

28/09/2018

Ajouter un commentaire