Hôtel Artémis

action anticipation de Drew Pearce

Dans un futur proche, une infirmière, qui dirige un hôpital regroupant les plus dangereux criminels de Los Angeles, découvre que l'un de ses patients est entré dans l'établissement afin d'en assassiner un autre.

Affiche Hôtel ArtémisDrew Pearce nous propose un film d’action et d’anticipation, original, maîtrisé et brut de coffrage. « Hôtel Artémis » n’est pas un chef-d’œuvre mais nous ne nous ennuyions pas une seule seconde malgré un premier quart d’heure un peu fouillon et laborieux.

Certains regretteront qu’il manque des scènes d’action plus impressionnantes en rapport avec le contexte (émeutes générales à Los Angeles). D’autres feront le parallèle avec l’hôtel pour criminels « Le Continental » des deux John Wick. Oui mais bon, arrêtons de chercher des poux dans la paille car nous sommes ici non pas dans un hôtel mais dans un « hôpital » d’un genre particulier qui a ses propres codes. C’est peut-être un hommage mais pas un plagiat.

Nous apprécions cette histoire excitante, bourrée de codes et de détails amusants et jubilatoires (le nom des chambres, les règles comme : aucun blessé n'a le droit de tuer un autre patient, les armes ne sont pas acceptées et il faut respecter le personnel médical…).

Saluons la performance de Jodie Foster (trop rare sur nos écrans) qui joue un rôle important dans ce film de genre à petit budget. Nous reconnaissons ici l’actrice complète et accomplie.

Les combats (presqu’à mains nues) sont parfaitement chorégraphiés et filmés et très ‘’lisibles’’ grâce aussi à Sofia Boutella notre étonnante ‘’Française’’ qui nous montre une fois encore l’étendue de ses talents dans le domaine de la baston.

J’y suis allé aussi pour Dave Bautista que je suivais assidument lorsqu’il était (comme Dwayne Johnson) lui aussi multi champion du monde de catch sous le pseudo « L’animal » et que j’ai eu le plaisir de voir dans les deux « Gardiens de la galaxie ».

Les autres rôles tenus notamment par Sterling K. Brown (Waikiki), Charlie Day (Acapulco), Jeff Goldblum (Niagara) et les autres, s’intègrent parfaitement dans le scénario.

L’atmosphère et l’esthétique du film sont bons, décrivant sans la montrer la ville gangrenée et au bord de l’asphyxie. Quant à l’hôtel, aux décors baroques, kitch, futuristes, il y règne une ambiance délétère et délicieusement chic. Le casting est donc bien épatant et je rejoins la grande majorité de ceux, Presse et Spectateurs, qui ont aimé ce film distrayant et qui tient ses promesses.

Opinion des gens :
Presse – 86% de positif dont 28% de 4/5 et en négatif 14% de passable. Disons-le sans ambiguïté, c’est bien la belle performance de Jodie Foster qui est appréciée.
Spectateurs – 70% de positif dont 20% de 4/5 et en négatif, 20% de passable et 10% de mauvais.

Nationalité : États-Unis, Angleterre. Genre : action, suspense, anticipation.

25/07/2018

Ajouter un commentaire