Dark River

tragédie de Clio Barnard

Après la mort de son père et quinze ans d'absence, Alice revient dans son Yorkshire natal réclamer la ferme familiale qui lui était promise. Mais son frère Joe, usé par les années à s'occuper de l'exploitation et de leur père malade, estime que la propriété lui revient. Malgré les trahisons et les blessures du passé, Alice va tenter de reconstruire leur relation et sauver la ferme.

Affiche dark riverClio Barnard qui retrouve avec ce film, sa province natale nous propose un drame familial et intimiste qui prend comme cadre Skipton et Malham de la province du Yorkshire donnant à l'histoire un décor aride pour la ferme et magnifique pour les paysages naturels.

La réalisatrice développe et explore lentement ces retrouvailles tragiques entre frère et sœur. Les sentiments sublimés des deux acteurs, en osmose complète, Ruth Wilson et Mark Stanley, nous font vivre une confrontation impressionnante où ils sont juste parfaits.

Les  flashbacks nous mettent facilement sur la piste. Même si le scénario est cousu de fil blanc, l’histoire reste captivante grâce à des personnages bien écrits et une situation dont on a envie de connaitre le dénouement de ce drame intense sur les traumatismes subis par Alice qui vient exorciser ses démons.

Dark River ne laisse rien passer en chemin, traçant son sillon irrémédiablement jusqu’à la tragédie finale qui nous laisse un goût amer. Au-delà de toutes ces qualités, nous suivons un film réussi, avec une formidable interprétation de Ruth Wilson qui apparaît comme fragile et forte à la fois.

Sombre, mais sobre et très juste, ce beau film dramatique va finir par une toute petite éclaircie. Je comprends que pour certains spectateurs, ce film soit un peu rude, mais il est réaliste ; la résilience n’est pas facile considérant le traumatisme de ce « sale petit secret » qui crée des séquelles irréversibles.

Un beau film et une formidable actrice. Je continue d’apprécier le cinéma anglais.

Opinion des gens :
Presse – 60% de positif dont 28% de 4/5 et en négatif 20% de passable et 20% de mauvais.
Spectateurs – 75% de positif dont 25% de 4/5 et 25% de passable (pas de mauvais).

Nationalité : Angleterre. Genre : tragédie familiale.

14/07/2018

Commentaires (1)

michel
  • 1. michel | 15/07/2018
OUI !

Ajouter un commentaire