22 miles

film de Peter Berg

Un officier d’élite du renseignement américain tente d’exfiltrer un policier qui détient des informations compromettantes. Ils vont être traqués par une armée d’assassins tout au long des 22 miles les séparant de l’avion qui leur permettra de quitter le pays.

Affiche 22 milesPeter Berg nous propose un film impressionnant par sa violence, mettant en scène la guerre pas si secrète que ça entre agence de renseignements, avec les technologies modernes les plus sophistiquées et des combats d’armes automatiques.

C’est sans concession, froid, musclé, brutal et terrifiant. Nous avons vraiment l’impression de vivre sur une poudrière ce qui ne nous rassure pas.

Le « héros » Mark Wahlberg est ici, assez convaincant dans la peau d'un homme antipathique, à l'intelligence supérieure à la moyenne et qui a un fort penchant pour la violence. Son cynisme est bluffant ; il dit les choses telles qu'elles sont, dans un savant mélange de lucidité et de folie qui nous laisse pantois, voir stoïque devant un constat aussi froid et terrifiant sur la géopolitique.
Son personnage, n’est pas attachant, même si nous comprenons qu’il s’efforce de booster son équipe.

Nous pouvons toutefois compter sur Lauren Cohan (l'actrice de The Walking Dead) qui se veut plus sensible, et aussi sur Ronda Rousey impressionnante qui a aussi joué dans ‘’Expendable’’ et Lauren cohan‘’Fast and Furious’’ où son talent de combattante reflète bien sa maitrise des arts martiaux extrêmes (elle a aussi été médaille de bronze en judo aux JO de 2008). Ronda rousey Cliquez sur les photos

Les apparitions de John Malkovich sont toujours bien agréable et j’ai failli ne pas le reconnaître car il a été affublé d’une curieuse ‘’coiffure’’.

En fait, c’est le personnage  d’Iko Uwais, le policier qu’il faut exfiltrer, qui est le plus appréciable, possédant un charisme fou dans ses arts martiaux.

« 22 miles » ne lésine pas sur les scènes d’action, mais là où le film se distingue définitivement, c’est lorsque cette débauche de fusillades et d’action se termine par une fin aussi surprenante que politiquement incorrecte, car ce thriller embrouille les pistes jusqu’à la confusion. Le réalisateur nous montre sa réflexion sur l’héroïsme, la trahison et la corruption.

Un film qui ne peut plaire à tout le monde, déconcertant par sa conclusion.

Opinion des gens : Presse – 72% de positif dont 38% de 4/5 et en négatif 20%de passable et 8% de mauvais. Spectateurs – 53% de positif dont 3% de 5/5 et 20% de 4/5 et en négatif 23% de passable et 24% de mauvais.

Nationalité : États-Unis. Genre : action, suspense, services spéciaux.

29/08/2018

Commentaires (1)

michel
  • 1. michel | 14/09/2018
Scénar pas toujours très clair, mais ça doit être fait exprès, en particulier dans le cas de la scène inaugurale qui ne trouve son sens que bien plus tard.

Ajouter un commentaire