Ready player one

Science-fiction de Steven Spielberg

2045. Le monde est au bord du chaos. Les êtres humains se réfugient dans l'OASIS, univers virtuel mis au point par le brillant et excentrique James Halliday. Avant de disparaître, celui-ci a décidé de léguer son immense fortune à quiconque découvrira l'œuf de Pâques numérique qu'il a pris soin de dissimuler dans l'OASIS. L'appât du gain provoque une compétition planétaire. Mais lorsqu'un jeune garçon, Wade Watts, qui n'a pourtant pas le profil d'un héros, décide de participer à la chasse au trésor, il est plongé dans un monde parallèle à la fois mystérieux et inquiétant…

Cliquez sur l'image pour l'améliorer

Ready player one afficheSteven Spielberg nous offre en parfaite homogénéité un magnifique ballet mélange de réel et de virtuel, profond, virtuose, ébouriffant, spectaculaire, puissant, onirique, réjouissant et je pense qu’il figurera comme une de ses meilleures œuvres autant par les innombrables référence aux films classiques que d’animation ; il est quasi impossible de tous les citer.
Notre période foisonne de reboots, remakes, suites, licences, et nous replongeons ici dans le merveilleux, le rêve, pendant 2h20 sans temps mort et nous aurions aimé que le spectacle dure encore.

Ready Player One enchaîne les morceaux de bravoure, les retournements de situation, les séquences de découverte de l'OASIS et les moments plus intimistes.

Wade Watts aka Parzival, un orphelin des quartiers défavorisés de Colombus est interprété par Tye Sheridan qui se révèle exemplaire. Olivia Cooke campe une Artémis forte, déterminée, charmante et attachante. Ben Mendelssohn est excellent en Nolan Sorrento, l'antagoniste principal, un vrai méchant. Mark Rylance, Simon Pegg, Hannah John-Kamen Lena Waithe, TJ Miller sont à l’unisson...Le reste de la distribution est également particulièrement bon.

De plus, la Performance Capture est fabuleuse et arrive à retransmettre les mimiques et émotions de tous les acteurs à leurs avatars respectifs, si bien que les passages entre le monde réel et virtuel est naturel et sans impression de coupure. Tout est aussi sublimé par la musique de Silvestri.

Un spectacle magique, geek et familial, jubilatoire au scénario visionnaire... un message simple et très actuel, à travers une aventure trépidante et aux personnages attachants. 

Opinion des gens : Presse – 90% de positif dont 40% de 5/5 et 47% de 4/5 et en négatif, 7% de passable et 3% de mauvais. Spectateurs – 86% de positif dont 38% de 5/5 et 35% de 4/5 et en négatif 8% de passable et 6% de mauvais. Avec près de 1000 critiques les avis spectateurs sont fiables.

Je ne pensais pas visionner ce film, mais c’est un Spielberg et ma fille m’a conseillé d’aller le voir pour me vider la tête et décompresser de ma situation émotionnelle actuelle un peu éprouvante (une période ponctuelle et naturelle qui ne va pas perdurer). Je l’en remercie chaleureusement.

Nationalité : États-Unis. Genre : science-fiction, action 

20/04/2018

Ajouter un commentaire