Place publique

Une satire sociale d'Agnès Jaoui

Castro, autrefois star du petit écran, est à présent un animateur sur le déclin. Aujourd'hui, son chauffeur, Manu, le conduit à la pendaison de crémaillère de sa productrice et amie de longue date, Nathalie, qui a emménagé dans une belle maison près de Paris. Hélène, sœur de Nathalie et ex-femme de Castro, est elle aussi invitée. Quand ils étaient jeunes, ils partageaient les mêmes idéaux mais le succès a converti Castro au pragmatisme (ou plutôt au cynisme) tandis qu'Hélène est restée fidèle à ses convictions.
Leur fille, Nina, qui a écrit un livre librement inspiré de la vie de ses parents, se joint à eux. Alors que Castro assiste, impuissant, à la chute inexorable de son audimat, Hélène tente désespérément d'imposer dans son émission une réfugiée afghane. Pendant ce temps, la fête bat son plein...

Cliquez sur l'image pour l'améliorer

Place publique afficheCe n’est certes pas le meilleur des Jaoui/Bacri, mais celui-ci est bien troussé avec un humour travaillé en férocité. Il n’est pas politiquement correct dans sa satire du jeunisme, des réseaux sociaux, des selfies et du parisianisme.

Nous assistons à un réjouissant jeu de massacre avec Jean-Pierre Bacri plus râleur que jamais, égocentrique, désabusé et même parfois malsain dans sa cruauté envers tout le monde.

Nous assistons à un ballet de personnages croquignolets  où tout le monde à sa place dans un monde de foldingos où même le paysan du cru est « excessif !».

Le casting est bien choisi et impeccable ; outre Agnès Jaoui, Léa Drucker, Kévin Azaïs... Sarah Suco qui joue Samantha, la serveuse, est succulente, follement dingue de selfies.

Les interprétations chantées de Bacri sont aussi une petite trouvaille agréable et surprenante et Agnès Jaoui est toujours aussi fidèle à son rôle de bobo-socialo quelque peu maladroite.

Je reconnais que je suis partial parce que je fais partie des fidèles « Ja/Bac », mais je pense que nous avons ici une fable amorale qui ne peut laisser indifférents les spectateurs.

Ils ont frappé fort cette fois et les dialogues sont savoureux.

Opinion des gens :
Presse – 64% de positif dont 43% de 4/5 et en négatif 25% de passable et 11% de mauvais.
Spectateurs – 66% de positif dont 20% de 5/5 et 16% de 4/5 et en négatif 16% de passable et 18% de mauvais.

Nationalité : France. Genre : comédie de mœurs, satire, parodie

22/4/2018

Commentaires (1)

michel
  • 1. michel | 01/05/2018
je trouve pour ma part ce film assez déplaisant, sans trop savoir dire pourquoi.Non que je craigne la méchanceté , mais bon...
Agaçante , la façon de faire la morale à tous, ou presque .
Bacri s'autocaricature et son personnage est tellement odieux qu'il en ferait presque passer Ardisson pour sympathique, Jaoui distribue les bons et les mauvais points sans vergogne...
Un seul truc m'a tenu en haleine, la scène de début du paysan avec son fusil qui fait craindre un drame et pèse comme une menace sourde tout au long du film jusqu'à la fin.

Ajouter un commentaire