La Tête à l'envers

comédie acide de Joseph Hader

Un célèbre critique musical est brutalement renvoyé de son journal. Le coup porté à son égo est tel qu’il perd tout sens de la mesure, cache la vérité à sa femme, et décide de se venger de son ancien employeur, d’une façon aussi abracadabrante qu’inefficace…

La tete a l enversJoseph Hader réalisateur et acteur nous offre une fable absurde, une satire sociale acide et désenchantée où la lâcheté, l’hypocrisie, l’impossibilité de communiquer dans le travail comme dans le couple, sont passés au crible.
Il n’épargne aucun des protagonistes.

Avec une caméra alerte, il filme parfois un visage presque à le toucher et multiplie les champs-contrechamps de personnages désunis traduisant l’individualisme et la dissimulation.

Joseph Hader, formidable dans ce numéro de clown triste, ne fera pas rire tout le monde à travers son héros pathétique, confit dans son autosuffisance, qui vient de perdre tous ses repères avec une seule obsession en tête : se venger.
Au bord de la démence, il devient de plus en plus ridicule.

Pour ce qui est des personnages secondaires, Georg Friedrich, Pia Hierzegger, Jörg Hartmann, Nora von Waldstätten, Denis Moschitto, ils sont originaux, caricaturaux mais juste ce qu’il faut et ils accompagnent avec talent Georg le critique musical licencié.

Ce film m'a régalé par son humour, son originalité, quelques surprises bluffantes et la critique de notre société qui se déshumanise.

Opinion des gens :
Presse – 74% de positif dont 35% de 4/5 et en négatif 20% de passable et 6% de mauvais.
Spectateurs – 100% de positif
qu’il faut relativiser car peu de spectateurs acquis par avance au film sont allés le voir ; nous subodorions un côté Toni Erdmann et en moindre mesure the Square !!! Et nous n’avons pas été déçus : 25% de 5/5, 50% de 4/5 et 25% de 3/5.
Personnellement je situe ce film entre Toni Erdmann que j’avais vraiment savouré et The Square qui manquait un peu d’humanité.

Nationalité : Autriche, Allemagne. Genre : comédie acide sur la classe ‘’moyenne plus’’, bourgeoise.

01/04/2018

Les acteurs de la tête à l'envers

Ajouter un commentaire