Demi Soeurs

Comédie de Saphia Azzedine et François-Régis Jeanne

Lauren, ravissante it-girl de 29 ans, tente de percer dans le milieu de la mode en écumant les soirées parisiennes. Olivia, 28 ans et un rien psychorigide, a deux obsessions : sauver la confiserie de ses parents, et se trouver le mari idéal. A 26 ans, Salma, jeune professeur d’histoire, fougueuse, vit encore chez sa mère en banlieue. Leurs routes n’ont aucune raison de se croiser… Jusqu’au jour où, à la mort de leur père biologique qu’elles n’ont jamais connu, elles héritent ensemble d’un splendide appartement parisien. Pour ces trois sœurs qui n’ont rien en commun, la cohabitation va s’avérer pour le moins explosive…  

Demi soeursSaphia Azzedine réalisatrice et romancière et François-Régis Jeanne (AntigangsConnasse princesse des cœurs...) nous proposent un film dont la fonction principale est de nous faire rire ou sourire. Ils ont tous deux le sens de la narration en nous offrant aussi quelques jolis moments d’émotion.

Ce n’est certes pas un chef d’œuvre, mais ce n’est pas aussi qu’un film de « filles » car les seconds rôles sont eux-aussi croquignolets comme la famille de Salma, la copine hautaine de Lauren ou les parents touchants d’Olivia. Petit mention à Patrick Chesnais dans la composition de son rôle de notaire à la ramasse. C’est aussi très rythmé et les dialogues sont bien écrits avec quelques répliques savoureuses.

Le point fort, c’est le trio d’actrices qui fonctionne bien avec du caractère et de la fraîcheur. Sabrina Ouazani que j’avais appréciée dans « Ouvert la nuit », « Maman à tort » ou encore « L’embarras du choix », est excellente, pétillante, talentueuse et juste. Alice David et Charlotte Gabris n’ont pas été choisies au hasard car elles avaient déjà jouées ensemble dans les deux « Babysittings ».

Alice David nous montre la variété de son talent en interprétant ici une jeune femme qui travaille dans la mode, après avoir été médecin dans l’excellent « Monsieur je sais tout ». Elle est, elle aussi, lumineuse et mérite les deux récents premiers rôles de sa carrière.
Charlotte Gabris, nouvelle dans le cinéma, est surtout connue comme actrice de théâtre classique et contemporain, chroniqueuse, et créatrice de deux One-woman-show. Elle est brillante et c’est un plaisir de la voir au cinéma.

Une comédie légère que l’on peut aimer ou détester, mais qui vaut par son bon esprit cocasse sur le vivre ensemble en choisissant sa famille aussi diversifiée soit-elle.

Opinion des gens :
Presse – 60% de positif dont 10% de 5/5 et 20% de 4/5 et en négatif 20% de passable et 20% de mauvais.
Spectateurs – 68% de positif dont 27% de 5/5 et 18% de 4/5 et en négatif 20% de passable et 12% de mauvais.
C’est donc bien aux spectateurs de se faire leur opinion.

Nationalité : France. Genre : comédie légère.

05/06/2018

cliquez sur laphoto pour l'améliorer

Les demi soeurs et le notaire

Commentaires (2)

fabulgone
Je suis à fond dans la finalisation du bulletin des amis de Lyon et Guignol. Aller voir des films légers et sympathique me vide la tête car je travaille jusque tard le soir pour rattraper mon retard. Et les trois actrices sont une belle relève pour le cinéma ; leur talent est du à leur travail.
Et puis je suis content, car ce sera un bulletin de bonne facture. Tout sera bouclé pour la fin de la semaine.
michel
  • 2. michel | 11/06/2018
OUI. il y a du rythme, ça ne se traine pas laborieusement comme "je vais mieux", et les comédiennes , comme tu le dis, ne sont pas mal.

Ajouter un commentaire