Comme des rois

Joseph ne parvient pas à joindre les deux bouts. Sa petite entreprise d’escroquerie au porte-à-porte, dans laquelle il a embarqué son fils Micka, est sous pression depuis que le propriétaire de l’appartement où vit toute sa famille a choisi la manière forte pour récupérer les loyers en retard. Joseph a plus que jamais besoin de son fils, mais Micka rêve en secret d’une autre vie. Loin des arnaques, loin de son père...

Affiche Comme des roisXabi Molia réalisateur est aussi un écrivain. Nous le ressentons dans la richesse du style qui oscille entre drame, burlesque et baroque, avec cette histoire d’une relation père-fils. Un film  délicat, intelligent et sensible, sans aucun misérabilisme, une chronique douce-amère de personnes délaissées par la société qui est parfois drôle et soulève aussi la question de la filiation.

Les arnaques sont toutes plus inspirées les unes que les autres, grinçante et réalistes car même celle des ‘’jumelles’’ est du vécu.  Kad Merad remarquable brille par sa sobriété et nous impressionne dans ce rôle à contre-emploi où il se montre pathétique, amoral sans perdre de sa tendresse pour chaque membre de sa famille (que nous découvrons aussi) et surtout pour son fils qu’il essaye de ‘’former’’.  Ce dernier est interprété par un jeune qu'il va falloir suivre de près, Kacey Mottet Klein lui aussi tout en justesse et en émotions.
Petit clin d’œil à Sylvie Testud que j’apprécie et qui joue toujours aussi bien. 

La critique presse est très justement positive devant un scénario impeccable, une direction d’acteurs irréprochable, lesquels sont tous parfaits. L’image, la musique, la lumière sont au diapason.

Disons cependant que quelques spectateurs se sont laissé surprendre par ce qu’ils pensaient être une comédie alors que nous sommes bien dans un film sombre et sans concessions, plus pathétique que drôle même si l’humour et la légèreté pointent quelquefois.

Je le conseille vraiment pour son côté réaliste un peu dérangeant. 

Opinion des gens : Presse – 96% de positif dont 10% de 5/5 et 74% de 4/5 et en négatif 4% de mauvais. Spectateurs – 71% de positif dont 8% de 5/5 et 30% de 4/5 et en négatif 17% de passable et 12% de mauvais.

Nationalité : France. Genre : drame social, comédie douce-amère.

13/05/2018

Ajouter un commentaire