Star wars - opus 8

Les derniers Jedi

Le thème - Les héros du Réveil de la force rejoignent les figures légendaires de la galaxie dans une aventure épique qui révèle des secrets ancestraux sur la Force et entraîne de surprenantes révélations sur le passé…

Star wars 8 afficheLa Presse - A la caméra et au scénario, Rian Johnson fait preuve d’une hardiesse réjouissante, surtout dans la destinée des personnages clés.

Un spectateur - Je vois que certains placent la saga Star Wars à un niveau beaucoup plus haut qu'elle ne l'est vraiment. Elle n'a jamais eu la prétention d'être plus qu’un excellent divertissement et n'a pas la complexité et la richesse d'un Univers comme celui du Seigneur des Anneaux par exemple. Historiquement, Star Wars marque le début du divertissement de science-fiction à gros budget, et certains se plaignent qu'ils fassent la même chose aujourd'hui avec un budget et des effets adaptés ? Personnellement j'ai beaucoup apprécié le film tout comme le 7 même si je trouve celui-ci plus intéressant et profond. Mais voyons les résultats des nombreux avis

Opinion des gens :

Presse – 82% de positif dont 12% de 5/5 et 50% de 4/5 et en négatif 18% de passable. Pas de mauvais ni de nul. Il y a 34 titres de presse ce qui donne du crédit au résultat car il est rare de dépasser les trente titres.
Spectateurs – 40% de positif avec 16% de 5/5 et 15% de 4/5 et en négatif 14% de passable, 16% de mauvais et 30% de nul. Il y a tout même un panel de 3400 critiques avec 30% très positif et 30% de nuls.

Je ne vais donc pas rajouter mon opinion qui rejoint à peu près celle du spectateur cité plus haut et je donnerai un petit 14/20.  Le moins que l’on puisse dire, c’est que cet opus 8 a déchaîné les passions dans les deux sens.

Nous constatons aussi le grand écart entre l’opinion des professionnels de la presse et le public.

Relativisons toutefois : Avec un peu plus de 4 millions d’entrées en France, les 1000 critiques « très bonnes » et les 1000 « nuls » représentent donc chacun à peine 0.25% des spectateurs.

Peut-on parler de navet quand on regarde les recettes !!!
Sur le plan budget, c’est impressionnant car le film, comme les deux précédents,  a coûté 200 millions et il a déjà rapporté un milliard. L’opus 7 avait atteint en fin d’exploitation 1,12 milliard, et l’opus 6 2,1 milliard. Le bénéfice net correspond déjà à 20 autres opus. Ça donne le vertige...

Si la sécu investissait dans les Star Wars, il n’y aurait plus de trou !!! On peut rêver.

Je vous invite à cliquer sur l’image ci-dessous pour bien la visualiser.
Elle est réalisée par « Le stagiaire des affiches ».
Est-il info graphiste, sémiologue, philosophe, maître en rigologie ?
Ce n’est peut-être qu’un génie !!!

Starwars 8

Ajouter un commentaire