Labyrinthe opus3

Le remède mortel de Wes Ball

Dans ce dernier volet de l’épopée LE LABYRINTHE, Thomas et les Blocards s’engagent dans une ultime mission, plus dangereuse que jamais. Afin de sauver leurs amis, ils devront pénétrer dans la légendaire et sinueuse Dernière Ville contrôlée par la terrible organisation WICKED. Une cité qui pourrait s’avérer être le plus redoutable des labyrinthes. Seuls les Blocards qui parviendront à en sortir vivants auront une chance d’obtenir les réponses tant recherchées depuis leur réveil au cœur du Labyrinthe.

Labyrinthe3 afficheWes Ball nous propose le volet final de sa trilogie. Globalement, cet ultime volet est spectaculaire et sans temps mort et il nous épargne la classique attaque de ‘’zombies’’ (juste une courte scène). Le suspense est bien présent, le rythme très soutenu et les scènes d’action sont spectaculaires avec des personnages bien travaillés.

Le film s’adresse bien sûr à des adolescents, mais pas que, car il véhicule de bonnes choses. Et franchement c’est nettement mieux de les voir dans une salle de cinéma plutôt qu’ils soient addict à leurs jeux vidéo de destruction massive sans autre motif que d’être « le plus fort ». 

Nous trouvons ici des valeurs fortes : le don de soi, le courage, l’amitié et l’amour qui s’oppose à la force, la logique, la froideur. C’est un peu le combat entre ce qu’il y a de mieux dans l’humain et ce qu’il y a de pire, même si le trait peut sembler exagéré.

Cet opus est plus mature, plus sombre et plus adulte et les émotions sont présentes comme la tendresse, l’empathie, la confiance aux autres sans oublier le désespoir et la mort qui sont aussi le prix à payer pour réussir. On peut détester et ne pas aimer les facilités scénaristiques évidentes, mais il y a un juste équilibre entre le spectaculaire et le réalisme même si la toute fin nous inflige un discours moral un peu mièvre qui aurait pu être évité.

Ce film conclut très correctement cette bonne trilogie. Petit coup de chapeau aux acteurs : Dylan O’brien, Kaya Scodelario, Thomas Brodie-Sangster, Rosa Salazar, Will Poulter, Ki Hong Lee, Aidan Gillen, Patricia Clarkson et tous ceux que je ne peux citer car la liste est longue avec une excellente direction d’acteurs.

Opinion des gens :
Presse – 68% de positif dont 30% de 4/5 et en négatif 28% de passable et 4% de mauvais.
Spectateurs – 80% de positif dont 27% de 5/5 et 33% de 4/5 et en négatif 8% de passable et 12% de mauvais.

Nationalité États-Unis. Genre : science-fiction, dystopie, action.

12/02/2018

Ajouter un commentaire