L'échange des princesses

film historique de Marc Dugain

1721. Une idée audacieuse germe dans la tête de Philippe d’Orléans, Régent de France… Louis XV, 11 ans, va bientôt devenir Roi et un échange de princesses permettrait de consolider la paix avec l’Espagne, après des années de guerre qui ont laissé les deux royaumes exsangues. Il marie donc sa fille, Mlle de Montpensier, 12 ans, à l’héritier du trône d’Espagne, et Louis XV doit épouser l’Infante d’Espagne, Anna Maria Victoria, âgée de 5 ans. Mais l’entrée précipitée dans la cour des Grands de ces jeunes princesses, sacrifiées sur l’autel des jeux de pouvoirs, aura raison de leur insouciance…

Affiche echange princessesMarc Dugain nous propose une adaptation du roman de Chantal Thomas sur un fait historique passionnant l’échange de princesses entre la France et l’Espagne pour consolider la paix.

La splendeur des images (Gilles Porte) et des costumes (Fabio Perrone) agrémente ce film qui montre  les difficultés du processus lié au brusque passage à l'âge adulte de ces enfants « sacrifiés » tout en soulignant le décalage avec leur croissance émotionnelle et physique.

Il film avec beaucoup de bienveillance ces enfants dont on a volé l’innocence, et les jeunes acteurs interprétés par Kacey Mottet-Klein, Anamaria Vartolomei, Igor Van Dessel et Juliane Lepoureau, sont surprenants et tous merveilleux.

Les plans sont magnifiques avec une fidélité assez proche des détails historiques donnant un très bon compromis entre leçon d'histoire et moment de cinéma.

Lambert Wilson (Philippe V), Olivier Gourmet (Philippe d’Orléans), Catherine Mouchet (Madame de Ventadour) et Andréa Ferréol (Princesse Palatine) sont parfaits dans leur rôle et dans ‘’l'encadrement’’ des enfants et adolescents.

Un film lumineux sur le plan technique et sombre sur le plan humain.

Opinion des gens : Presse – 83 de positif dont 71% de 4/5 et en négatif 17% de passable. Spectateurs – 76% de positif dont 21% de 5/5 et 34% de 4/5 et en négatif, 16% de passable et 8% de mauvais.

Nationalité : France. Genre : Histoire, drame

19/01/2018

Les jeunes acteurs

cliquez sur l'image pour l'améliorer

 

Commentaires (2)

fabulgone
J'ai aussi apprécié le rôle de Catherine Mouchet une actrice toujours parfaite, sans doute cantonnée dans les seconds rôles et pas assez présente dans les films mais je crois que c'est son choix et elle n'est pas sollicitée pour tout et n'importe quoi. Le théâtre par contre est plus son domaine. Au début, j'ai été un peu été gêné sur les âges des jeunes protagonistes, mais je suis entré très vite dans l'"Histoire" où il ne faisait pas bon d'être princes ou princesses. Nous ne sommes pas chez Mickey ! Oui, mais bon.
michel
  • 2. michel | 19/01/2018
Même si ma vision remonte à quelques semaines, je reste moi aussi admiratif de la qualité technique , surtout faite de plans fixes devant lesquels se meuvent, ou pas, les personnages et se déroulent les scènes, apportant ici la preuve que l'émotion authentique ne nait pas nécessairement de mouvements de camera compliqués, mais d'une simplicité.
Et quelle joie de voir Catherine Mouchet qu'on a si peu l'occasion de voir!
Concernant le fond historique du scénario,le réalisateur a pris quelques libertés (sur les âges par exemple) mais on ne lui en veut pas puisque , selon la formule consacrée,'il a fait de beaux enfants à l'Histoire.

Ajouter un commentaire