Hurricane

Action de Rob Cohen

Profitant du plus gros ouragan ayant jamais touché les Etats-Unis, une équipe de braqueurs d’élite infiltre la plus grande réserve de billets des États-Unis. Leur objectif : un braquage exceptionnel de 600 millions de dollars. Dans la ville désertée, Casey, une des convoyeuses de fond, et Will, un météorologiste de génie, vont devoir unir leurs forces en utilisant les connaissances de Will pour survivre au milieu de cette « tempête du siècle » et empêcher ces voleurs impitoyables de parvenir à leurs fins.

Hurricane afficheRob Cohen nous propose une série B entre film de braquage et film catastrophe. Contre une bande de malfrats nous avons l’alliance improbable, d’une convoyeuse de fonds fédérale, la sémillante Maggie Grace et d’un météorologue Toby Kebbell et son frère, censés empêcher le casse dirigé par un vrai méchant très bien joué par Ralph Ineson.

C’est dire l’autodérision de l’entreprise avec des dialogues entre premier et second degré. Nous entrons vite dans le vif du sujet sans temps mort ou digression inutile qui enchaîne, imprévus, cache-cache, quelques fusillades et courses-poursuites dans un environnement hostile et impressionnant dû aux conditions météorologiques.

Je ne suis pas amateur de films catastrophes, mais ce film n’est pas la catastrophe exprimée par de nombreux critiques. Il ne s’adresse sans doute pas à un public conventionnel féru de ce genre et la promotion est quasi inexistante.

Dommage car il présente des points originaux comme :
- Le fait que les braqueurs aient décidé de ne pas verser une goutte de sang en utilisant des fléchettes sédatives à la place des balles.
- Que les héros (le météorologue et son frère) poursuivent et prennent d’assaut le convoi de trois camions roulant à vive allure dans la zone calme cernée de vents violents, l’œil du cyclone qui devient une sorte d’arène comme dans un combat de gladiateurs cernés par les légionnaires romains.

Ce n’est, bien sûr, pas un chef d’œuvre mais il doit toucher un public que la bande-annonce, trop axée sur l’action et la tornade qui n’est qu’un accessoire, ne peut attirer. C'est aussi une des causes de déception des amateurs de films catastrophes qui eux restent un peu sur leur faim.

Je l’ai vu par curiosité et je ne regrette pas car j’apprécie les trois acteurs, Maggie (la fille de Neeson dans les trois Taken...), Toby (que j’ai vu dans une dizaine de films dont : Messala dans Ben-Hur, le frère du héros de Prince de Perse, Kong, Warkraft, La planète des singes...) et Ralph Ineson un vrai méchant de cinéma dans ce film.

Un bon divertissement, sans prise de tête, ni sexe, ni violence gratuite.

Opinion des gens :
Presse 57% de positif et 43 de passable.
Spectateurs – 35% de positif et 65% de négatif dont 30% de passable et 35% de mauvais

Nationalité : États-Unis. Genre : catastrophe, braquage, suspense, action.

04/03/2018

cliquer sur les photos pour une meilleure visualisation.

Hurricane les acteurs

 

 

Ajouter un commentaire