Gaspard va au mariage

comédie de Antony Cordier

Après s'être tenu prudemment à l'écart pendant des années, Gaspard, 25 ans, doit renouer avec sa famille à l'annonce du remariage de son père. Accompagné de Laura, une fille fantasque qui accepte de jouer sa petite amie le temps du mariage, il se sent enfin prêt à remettre les pieds dans le zoo de ses parents et y retrouver les singes et les fauves qui l'ont vu grandir... Mais entre un père trop cavaleur, un frère trop raisonnable et une sœur bien trop belle, il n'a pas conscience qu'il s'apprête à vivre les derniers jours de son enfance. 

Cliquez sur les photos pour les améliorer et les agrandir

Gaspard va au mariageAnthony Cordier, nous propose un film atypique et séduisant par la mise en scène douce et lumineuse de chaque personnage d’une famille hors norme où chacun est traité à part égale. C’est autant culotté que parfois déshabillé mais toujours sans vulgarité, inventif, émouvant, loufoque et plein d’énergie, d’humour et de sensualité.

La famille vit au sein d’un parc animalier, dans une vaste demeure baroque de style architectural particulier correspondant parfaitement  à son fonctionnement singulier. Le côté irrationnel où la pudeur n’est pas non plus de mise, peut désorienter si l’on ne parvient pas à « s’intégrer » dans leur mode de vie qui prône la différence et s’en réclame.  

Gaspard (Félix Moati) et Laura (Laetitia Dosch), la fille fantasque qui accepte de  jouer sa petite amie le temps du mariage sont parfaits en vrai faux couple de circonstance qui ne parvient pas vraiment  à convaincre le reste de la famille qui entre malgré tout dans leur jeu. Le frère (Guillaume Gouix) est d’un côté trop raisonnable mais il aime une fille tatouée.

Christa theret Johan heldenberghLa sœur (Christa Théret) joue Peau d’âne en se promenant vêtue de la peau d’un ours ancien pensionnaire du zoo.

Le père (Johan Heldenbergh) qui nous fait un peu penser à Jacques Brel dans son phrasé soigne son eczéma dans un aquarium géant de ‘’poissons docteurs’’.
Sa ‘’fiancée’’ l’excellente et charismatique Marina Foïs, vétérinaire du zoo, finalement ne veut plus se marier...
Marina fois

Vous l’avez compris, rien ne se passe comme prévu et le scénario est aussi saugrenu que les circonstances. Mais nous ne nous y trompons pas car sur le fond les enjeux sociaux et financiers comme les blessures d’enfances non cicatrisées cassent ce folklore de façade et replacent chacun les pieds sur terre. Heureusement ce film qui aurait pu se transformer en un enterrement qui ne dit pas son nom, déborde d’une telle énergie que tout cela reste une fête et qui plus est : réussie.

Certes tout n’est pas parfait, mais mon sens du merveilleux fait que j’aime cet univers tendre, délicieusement absurde et poétique. Et soulignons que l'affiche du film est excellente et soignée.

Opinion des gens :
Presse  –  94% de positif dont 84% de 4/5 et en négatif 6% de mauvais. Même si je suis en accord avec ces avis, il faut être conscient que pour les spectateurs, c’est moins idyllique.
Spectateurs  –  67% de positif dont 11% de 5/5, 26% de 4/5 et en négatif 15% de passable et 18% de mauvais.

Nationalité : France. Genre : Comédie familiale atypique.

02/02/2018

Commentaires (2)

michel
  • 1. michel | 05/02/2018
Oui, c'est un film déconcertant, plein d'humour, aux dialogues parfaits, à l'humour plaisant, surtout dans le premier chapitre, avec des moments d'angoisse un peu inquiétants ensuite.
Une bande son hétéroclite ou disons éclectique, qui réussit à émouvoir avec un morceau de la Passion selon St Matthieu dans une interprétation absolument démodée de 1953 (!), quasi romantique et à l'opposé des canons de l'interprétation baroque en vogue ces dernières décennies.
Je regrette seulement pour ma part la tonalité presqu'unanimement sombre , crépusculaire et nocturne quelquefois, de ce Limousin où pourtant il y a souvent du soleil et du ciel clair.
fabulgone
J'étais tellement dans le film que je n'ai pas fait attention à la climatologie. J'ai quand même trouvé la région belle même s'il y a eu manque de luminosité (comme chez nous depuis quelques temps ou le froid n'a pas éclaircit le ciel). Était-ce pour accentuer le crépuscule de l'existence du parc animalier ?

Ajouter un commentaire