Les Gardiennes

Film de Xavier Beauvois

1915. A la ferme du Paridier, les femmes ont pris la relève des hommes partis au front. Travaillant sans relâche, leur vie est rythmée entre le dur labeur et le retour des hommes en permission. Hortense, la doyenne, engage une jeune fille de l'assistance publique pour les seconder. Francine croit avoir enfin trouvé une famille...

Les gardiennes afficheXavier Beauvois peint en un peu plus de deux heures une superbe fresque, contant la dure vie des femmes à l'arrière pendant la Première Guerre Mondiale. Saluons aussi le travail de haut vol de la directrice de la photo, Caroline Champetier qui rehausse encore la qualité de ce film.

Bien sûr, je comprends les critiques négatives qui se plaignent que le film est ennuyeux, lent, interminable avec peu de dialogues. Mais nous ne sommes pas dans un blockbuster et cette lenteur est le sel de l’histoire, c'est cette délicatesse qui sert à nous faire contempler le drame. Alors oui, je le dis, dans ce ralenti, cette impression d'inactivité, nous savourons tout l'intérêt du film et cela fait vraiment du bien à notre époque moderne agitée.

L'histoire nous propose aussi un tableau saisissant de tous les aspects de la féminité qui nous montre la richesse et la complexité de la vie à la ferme avec des images somptueuses ; Les paysages sont filmés comme un photographe qui se concentre sur des visages et les visages sont à leur tour comme des paysages. Hortense (Nathalie Baye) est une excellente « gardienne de la ferme et de la famille ». Laura Smet joue le rôle de sa fille ce qui renforce la relation entre les deux femmes. En ce qui concerne le personnage de Francine (Iris Bry), elle est rayonnante, très prometteuse dans ce premier rôle. Elle incarne ce qui restera comme le début de l’indépendance des femmes. Côté hommes, s’ils sont peu nombreux avec des rôles plus courts, nous retrouvons les talentueux et impeccables Olivier Rabourdin, Cyril Descours et Nicolas Giraud.

Un cinéma réaliste, naturaliste et intimiste qui ne laissera personne indifférent.

Opinion des gens :
Presse – 86% d’avis positifs dont 15% de 5/5 et 48% de 4/5 et en négatif : 12% de passable et 2% de mauvais.
Spectateurs – 75% d’opinions positives dont 17% de 5/5 et 28% de 4/5 et en négatif : 14% de passable, 6% de mauvais et 5% de nul. Essentiellement la lenteur, la longueur et le manque de dialogues.

Nationalité : France. Genre : drame, histoire, société, mœurs...

15/12/2017

Les actrices du film les gardiennes

Commentaires (2)

fabulgone
complètement en phase avec tes remarques... et "La chanson des blés d'or"
michel
  • 2. michel | 28/12/2017
Remarquable défense de ce film!
La seule lenteur qu'on peut peut-être noter est celle du temps que met le conflit à apparaître et à se nouer dans un monde jusque là un peu trop gentillet.
Sur le "manque de dialogue", i faut n'avoir jamais connu le mode paysan ancien pour faire ce reproche.
Pour qui , comme moi, n'apprécie guère d'ordinaire N.Baye et L.Smet , je dois reconnaître qu'elles sont ici à peu près crédibles. On a même droit à une variété d 'expressions du visage de L. Smet, s'aventurant hors de son renfrogné habituel vers de certains sourires, voire des sourires certains!
La musique, pour être discrète, me semble néanmoins tout-à -fait superflue.
Les chants, au contraire sont magnifiques ! Ah ! La chanson des blés d'or !

Ajouter un commentaire