Le bonhomme de neige

policier de Thomas Alfredson

Lorsque le détective d’une section d’élite enquête sur la disparition d’une victime lors des premières neiges de l’hiver, il craint qu’un serial killer recherché n’ait encore frappé. Avec l’aide d’une brillante recrue, il va tenter d’établir un lien entre des dizaines de cas non élucidés et la brutalité de ce dernier crime afin de mettre un terme à ce fléau, avant la tombée des prochaines neiges. 

Affiche le bonhomme de neigeThomas Alfredson nous propose l’adaptation de l’un des meilleurs récits de la saga norvégienne du détective Harry Hole, tiré d’un roman de Jo Nesbo grand spécialiste scandinave des romans noirs.

La bande annonce est prometteuse, annonciatrice de grands frissons, sans mauvais jeu de mots et le casting impressionnant avec des acteurs que j’apprécie : Michael Fassbender qui est très bon en Harry Hole, ainsi que Rebecca Ferguson (Katherine, brillante recrue que j'avais appréciée dans Hercule et le dernier Mission Impossible) et ils arrivent à nous transmettre de l'émotion dans quelques scène réussie.  

Le reste du casting, est composé d’excellents seconds rôles : Charlotte Gainsbourg, Val Kilmer, JK Simmons, Chloë Sevigny, Toby Jones, James d’Arcy…). La mise en scène est élégante. Les images sont superbes. Une certaine ambiance crépusculaire traverse tout le film. 

Oui mais bon ! Les meurtres s’effectuent presque furtivement voire incognito sans déclencher chez nous un minimum de frisson et nous sommes juste désolés pour les victimes. Les bonhommes de neige ne sont ni glaçants ni effrayants. Les personnages sont effleurés et auraient mérités un peu plus d’approfondissement. Tout semble fait pour nous éviter une montée d’adrénaline en évitant toute ambiance pesante et angoissante.

Alors oui, nous avons de bons acteurs, une photographie léchée, de bonnes séquences parsemant le film ici et là mais l’ensemble est moyen et laborieux. Comme d’habitude, je ne regarde pas la critique avant la projection. Si je l’avais fait j’aurais été moins surpris. Dommage !

Opinion des gens :
Presse – 20% de positif, 20% de passable et 60% de mauvais. C’est rude mais sans méchanceté, les professionnels évoquent surtout leur déception liée au scénario et scènes coupées au montage pour des raisons budgétaires.
Spectateurs – 46% de positif dont 16% de 4/5 et en négatif : 34% de passable et 20% de mauvais. Toutefois pas de nul, sans doute pour les acteurs et quelques bonnes scènes.

Nationalité : Angleterre, États-Unis, Suède. Genre : policier, suspense...

01/12/2017

Ajouter un commentaire