Coco

Animation Disney Pixar

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz.Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts. Là, il se lie d’amitié avec Hector, un gentil garçon mais un peu filou sur les bords. Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révèlera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel…

Coco famille MiguelsCoco ancetres

 

Cliquez sur les images pour les améliorer

Les deux réalisateurs, Lee Unkrich et Adrian Molina nous plongent au Mexique le jour de la fête des Morts, moment annuel où les vivants célèbrent par des offrandes une retrouvaille spirituelle avec leurs ancêtres.

Coco afficheLeur film célèbre le folklore, mélange de traditions et de croyances latino-américaines solidement documentées, traité avec grand respect. 

L'histoire, qui peut paraitre gentillette et simple, se révèle être une merveilleuse ode à la vie, à la famille, et à la mort abordée d'une façon douce et presque joyeuse. Pour la première fois dans un film d’animation, nous avons même l’évocation avec une grande subtilité de la maladie d’Alzheimer.

Tout est une réussite dans ce film et les superlatifs manquent pour l’évoquer. Un graphisme parfait un scénario énergique, équilibré entre humour et mélancolie et de vrais rebondissements. Des aventures réjouissantes, hautes en couleur, de l’enthousiasme, de la sagesse. La bande son, les guitares, les mariachis, les chansons, interviennent au moment opportun rajoutant au plaisir du récit.

Le petit Miguel est très touchant, et nous nous régalons à suivre son aventure. Quant à La fin du film elle est un feu d'artifice d'émotion, qui nous submerge et qui vous fera verser une ou deux larmes (tous mes très proches, savent que moi-même, je ne pouvais qu’avoir de la buée sur les carreaux en giclant un peu des mirettes). Il est d’ailleurs probable que ce film touchera les adultes autant sinon plus que les plus jeunes.

Pour une fois, il nous faut souligner le doublage français qui est à la hauteur et en particulier le jeune Andrea Santamaria qui prête sa voix parlée et chantée au héros Miguel. Les critiques professionnels comme particuliers vous convaincront de la qualité de ce film qui a dépassé au box-office « Justice League ». Incontournable donc si vous possédez un brin d’émerveillement et si vous avez soif de rêver. Mais surtout, nous avons ici un film intelligent c'est à dire subtil , brillant, clairvoyant, adroit, et non pas intellectuel, cérébral, abstrait, intello.
Il nous offre le meilleur de l'humain, la tendresse, l'amour entre les générations, l'empathie et la sympathie, la simplicité, la vérité. C'est sans doute la première fois où j'ose les 5/5 pour ce que ce film m'a apporté. De toute façon, il n'a pas besoin de moi pour se hisser sur la plus haute marche du podium de cette année 2017.

Opinion des gens :
Presse – 100% d’avis favorable (sur 30 titres de presse ce qui est aussi remarquable) dont 30% de 5/5 et 50% de 4/5.
Spectateurs – 97% de positif dont 62% de 5/5 et 30% de 4/5 et en négatif 3% de passable.

Nationalité : États-Unis (Disney Pixar). Genre : Animation, fantastique, aventure...

04/12/2017

Ajouter un commentaire