Otez-moi d'un doute

comédie de Carine Tardieu

Erwan, inébranlable démineur breton, perd soudain pied lorsqu’il apprend que son père n’est pas son père. Malgré toute la tendresse qu’il éprouve pour l’homme qui l’a élevé, Erwan enquête discrètement et retrouve son géniteur : Joseph, un vieil homme des plus attachants, pour qui il se prend d’affection. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Erwan croise en chemin l’insaisissable Anna, qu’il entreprend de séduire. Mais un jour qu’il rend visite à Joseph, Erwan réalise qu’Anna n’est rien de moins que sa demi-sœur. Une bombe d’autant plus difficile à désamorcer que son père d'adoption soupçonne désormais Erwan de lui cacher quelque chose…

Affiche ôtez-moi d'un douteCarine Tardieu nous propose une comédie pas vraiment dramatique malgré le sujet. "Ôtez-moi d'un doute" est un film délicat et frais, émouvant et très romancé, une histoire qui s’imbrique comme un puzzle, une espèce de charade à tiroir qui se reconstitue petit à petit.

Nous suivons des personnages tous différents, pudiques ou impulsifs, réservés ou écorchés vif, qui vont se retrouver dans des situations improbables qui vont perturber chaque camp. François Damiens joue sa partition avec sensibilité, plein de retenue et de tendresse dans son rôle d'homme, à la fois père et fils, déstabilisé et perturbé par tout ce qui lui arrive... Surtout lorsque cette histoire s’oriente avec surprise, de manière originale et touchante avec l'apparition de Cécile de France qui nous offre sa fraîcheur, sa pétulance en étant parfaitement à l’aise dans son rôle.

Le couple de « pères » interprétés par Guy Marchand et André Wilms et impeccable dans cet embrouillamini de rebondissements croquignolets où ils se montrent d'une bienveillance réconfortante  tout en étant un peu perdus, chacun ne sachant plus très bien à quel saint se vouer.

Rajoutons la fille d’Erwan jouée par Alice de Lencquesaing dont j’apprécie toujours la justesse et la finesse, une jeune actrice prometteuse qui nous propose de nouveau une belle palette diversifiée dans l’interprétation de ses rôles. Et bien sûr nous savourons une fois encore Esteban dans sa prestation époustouflante et unique qu’il faut découvrir.

Tout ceci constitue une réalisation sensible de Carine Tardieu, aux silences et aux dialogues percutants, qui nous change des comédies familiales habituelles, nous rendant celle-ci drôle, intelligente et pertinente !

Opinion des gens :
Presse – 90% de positif  dont 10% de 5/5 et 35% de 4/5 et en négatif, 10% de passable.
Spectateurs – 92% de positif dont 15% de 5/5 et 45% de 4/5 et en négatif 8% de passable.

Nationalité : France. Genre : comédie familiale touchante qui n’élude pas un problème sensible et sérieux.

Acteurs otez-moi d'un doute

Commentaires (1)

michel
  • 1. michel | 22/09/2017
Ce que tu nommes gentiment (!) la "retenue" de François Damiens , comédien que j'ai beaucoup apprécié ailleurs, m'a paru ici tout de même excessive et frôler parfois l'inexpressivité.
Pour ce qui est de Cécile de France, ton mot de "pétulance" est parfait !

Ajouter un commentaire