Moi moche et méchant 3

Animation de Pierre Coffin, Eric Guillon, Kyle Balda

Studio Illunination Entertainment.

Alors que Gru, totalement déprimé par sa mise à pied, tente de trouver une nouvelle voie, un mystérieux individu se présente pour l’informer du décès de son père. Dans la foulée, il lui annonce l’existence d’un frère jumeau prénommé Dru qui a exprimé le désir d’une rencontre. Ébranlé par la nouvelle, Gru interroge sa mère qui avoue son secret: après avoir donné naissance à des jumeaux, elle a divorcé en faisant la promesse à son ex-mari de disparaître totalement de sa vie en échange d’un des enfants. Tout en précisant, en substance, qu’elle n’a pas eu son mot à dire et que Gru n’est somme toute qu’un second choix. Si Gru, tout d’abord enthousiasmé à l’idée d’avoir un frère, se rend avec Lucy et les filles dans son île natale, Freedonia, pour rencontrer son jumeau, il déchante vite quand il découvre que Dru est nettement supérieur à lui, et ce en tout point. Là où Gru est un misanthrope aussi dépourvu d’emploi que de cheveux, Dru arbore une masse capillaire impressionnante, un charisme naturel et une fortune colossale héritée de son père et de son élevage de cochons. Gru est rapidement miné par un sentiment d’infériorité, quand Dru lui révèle sa faille: leur père n’a jamais vu en lui l’étoffe d’un méchant, et de ce fait ne l’a pas formé dans cette direction qui est pourtant la marque de fabrique de la famille. Avec son aide, ils pourraient à eux deux perpétuer la tradition familiale.
Gru se sent alors investi d’un rôle de «grand frère» et lui livre les secrets de l’utilisation des gadgets ultrasophistiqués de leur père avec l’intention d’en profiter pour mettre hors d’état de nuire l’insaisissable Balthazar Bratt. Mais cette alliance se voit sérieusement menacée par un cas aggravé de rivalité gémellaire qui va vite les dépasser et les handicaper face à un ennemi à l’envergure encore inégalée.

Moi moche et méchant 3 l'afficheTout est dit dans cette présentation et nous éprouvons toujours un grand plaisir de retrouver nos héros déjantés, qui sont toujours aussi touchants, drôles et farfelus. Les trois réalisateurs, deux français Pierre Coffin et Eric Guillon et un américain Kyle Balda continuent de nous proposer une histoire simple et diversifiée.

C'est emballant, très bien fait visuellement. Le méchant est hilarant avec son style années 80 ; il est super kitch. La bande son est parfaite. Le frère de Gru est un peu stupide juste ce qu’il faut et comique aussi.

Bien sûr, nous regrettons que les Minions ne soient pas assez présents et mis au second plan. Il y a aussi beaucoup trop d'intrigues dans ce troisième film. Entre Gru qui retrouve son frère, Lucy qui veut devenir une meilleure mère, Agnès et sa licorne, les Minions et le méchant, tout cela nous fait perdre l’intrigue qui aurait pu être plus travaillée.

Mais je ne suis qu’un adulte et après tout, ce film d’animation est surtout fait pour les enfants. Je ne vais pas non plus m’étendre sur le sempiternel problème des suites et de leur niveau, puisque la surprise du premier opus est dépassée. C’est un bon film pour les vacances que nous regardons avec plaisir. Laissons notre âme d’enfant continuer de s’émerveiller.

Opinion des gens :
Presse -  62% de positif avec 4% de 5/5 et 23% de 4/5. 27% de passable et 11% de mauvais.
Spectateurs – 69% de positif dont 7% de 5/5 et 25% de 4/5. 21% de passable, 5% de mauvais et 5% de nul.

Nationalité : États-Unis. Genre : action comédie, aventure.

clic sur la photo, c'est chouette l'agrandissement

Les personnages 1

Ajouter un commentaire