Des plans sur la comète

drame social de Guilhem Amesland

Michel et Franck, deux frères bricoleurs et combinards, arrivent en ville pour un nouveau chantier et de nouvelles entreprises de séduction. Lorsque Michel rencontre Michèle, qui leur a confié une maison à rénover, c’est le coup de foudre. De son côté du moins. Mais c’est sans compter sur Franck, dont le goût de l’embrouille et des petites combines mettent sans cesse en péril leur duo de pieds nickelés. Surtout lorsqu’il s’associe avec une jeune vendeuse révoltée d’un magasin de bricolage, qui rêve de liberté et de voyages au bout du monde.

Des plans sur la cometeGuilhem Amesland filme avec délicatesse des personnages (des artisans et des salariés qui ne se réduisent pas à leur fonction sociale) et des décors (faubourgs grisâtres, zones commerciales, magasins de bricolage) qui dessinent ici le portrait d’une France anonyme, sans qualités, mais plus réelle que dans bien des films qui se veulent réalistes.

Il nous offre un merveilleux petit film bien ficelé, bien conduit, interprété par 4 acteurs excellents à forte personnalité. C’est plein de maladresses mais surtout de tendresse, de drôlerie et de rebondissements avec des dialogues savoureux, impertinents et revigorants.

Philippe Rebot et Vincent Macaigne campent deux paumés lunaires en quête d’amour, de fuite en avant et de réussite sociale ; Ils croisent deux dépressives joyeuses. Suzanne Clément responsable d’une régie immobilière peu florissante et Hafsia Herzi, l’employée du Bricomarché qui déteste autant son travail, son employeur que sa condition.
EstebanLes deux actrices sont parfaites, crédibles et étonnantes, chacune dans son registre. Quelques saillies burlesques nous viennent aussi de l’acteur Estéban dans son envolé lyrique d'animateur sur  "la bétonnière sophistiquée".

Ce serait trop dommage de laisser cet humble petit bijou d'humour français, disparaître des écrans devant les poids-lourds d'Hollywood. À voir absolument pour la prestation époustouflante de Suzanne Clément.
Le côté, mélange de réalisme et d’absurde à la pieds-nickelés, peut cependant être dérangeant et déroutant.

Opinion des gens :
Presse – 40% de positif dont 20% de 4/5, Pour le négatif 40% de passable et 20% de mauvais.
Spectateurs – 70% de positif dont 22% de 5/5 et 36% de 4/5. Pour le négatif 14% de passable et 16% de mauvais.

Nationalité : France. Genre : Comédie burlesque et drame social.

Ajouter un commentaire