Crash test Aglaé

Comédie sociale d'Éric Gravel

L'histoire d'une jeune ouvrière psychorigide dont le seul repère dans la vie est son travail. Lorsqu'elle apprend que son usine fait l'objet d'une délocalisation sauvage, elle accepte, au grand étonnement de l'entreprise, de poursuivre son boulot en Inde. Accompagnée de deux collègues, elle va entreprendre un absurde périple en voiture jusqu'au bout du monde qui se transformera en une improbable quête personnelle.

Crash test afficheÉric Gravel nous entraine dans la transformation d’un quotidien banal et déprimant en conte satirique, poétique et charmant. Mondialisation, crise sociale, délocalisation, mépris du personnel, nous aurions pu voir un pamphlet politico-syndicalo-bobo aussi triste qu’un dimanche pluvieux. Et bien non, si le message social reste en filigrane, nous avons l’aventure de trois ouvrières, parties pour un périple aussi absurde qu’impossible, interprétées par trois superbes comédiennes.

Yolande Moreau qu’on ne présente plus et qui nous joue une magnifique prestation à la Deschiens comme si elle carburait au ‘’gibolin’’ avec des dialogues savoureux qui n’appartiennent qu’à elle.

Julie Depardieu est attachante un peu triste, un peu fofolle, hilarante avec une prestation au second degré et des réparties dignes des brèves de comptoir. Toutes les deux vont suivre une partie du chemin avec Indian Hair que j’avais beaucoup aimé dans ‘’Camille redouble’’ et ‘’Rester vertical’’, une petite jeune prometteuse pour la suite de sa carrière et qui colle parfaitement à ses deux ainées.

Tous les personnages secondaires, de l’équipe de direction croquignolesque (notamment Anne Charrier qui joue la DRH) et Tristan Ulloa, Clovis le syndicaliste, (‘’compagnon’’ de Julie Depardieu) sont excellents. Il en va de même des personnages rencontrés en cours de route et je n’en dévoilerais rien, pas plus que du scénario car il y a de belles surprises originales et aussi émouvantes.

Ce n’est pas un simple film comique, mais bien un film de sentiments divers et variés. Et cerise sur le gâteau nous évoluons dans un dépaysement total passant de l’Europe au Kazakhstan jusqu’en Inde.

Un film improbable un brin invraisemblable et caricatural, mais nous nous en fichons en savourant le plaisir de suivre ces aventures rafraîchissantes, pleines de charme et d’optimisme.

Opinion des gens :
Presse – 100% d’avis favorable (sans être dithyrambique) avec 40% de 4/5.
Spectateurs – 82% de positif dont 42% de 5/5 et 27% de 4/5. Tout de même 9% de passable et 9% de mauvais, mais sans méchanceté.

Nationalité : France. Genre : Comédie sociale.

Ajouter un commentaire