American assassin

Film de Michael Cuesta

Nouvelle recrue d’une équipe d’élite officiant pour le contre-espionnage américain, Mitch Rapp va suivre un rude entraînement mené par Stan Hurley, formateur légendaire de la CIA. Face à une vague d’attaques terroristes sans précédent à travers le monde, les deux hommes vont devoir s’attaquer à Ghost, un individu aussi dangereux qu’insaisissable, ayant pour intention de déclencher une guerre nucléaire.

Affiche american assassinÀ défaut de réellement nous surprendre, le long métrage de Michael Cuesta, adapté de la saga littéraire de Vince Flynn, offre un spectacle honnête et efficace, même s’il n’apporte pas grand-chose au genre.

Dylan O'Brien qui interprète le jeune américain en quête de vengeance a été bien entraîné par Michael Keaton, formateur des agents spéciaux du genre navy seals, qui joue, voire même sur-joue, remarquablement bien sa fonction de mentor en montrant un visage froid et quasi imperturbable. Tous deux devront affronter Taylor Kitsch, le fantôme, ex-membre et expert en arts martiaux de la même agence, lequel interprète parfaitement dans ce film, le rôle du méchant.

Quant à  Sanaa Lathan, la directrice adjointe de la CIA, elle est sobre et sympathique.

Le scénario est prévisible et comme toujours dans ce genre de film américain, il se montre excessif dans sa vision des bons et des méchants qui sont un poil trop caricaturés. Nous regrettons aussi le début de cette histoire filmée de manière tellement réaliste qu’il nous procure un certain malaise et nous conduit à déconseiller ce film aux victimes et témoins d’une action terroriste. La violence en est exacerbée et c’est dommage car un peu de second degré n’aurait pas été inopportun.

Par contre nous attribuons une mention spéciale à la scène explosive de la fin qui nous rappelle combien sont doués les experts chargés des effets spéciaux et des maquettes construites à cet effet, comme des artificiers qui n’ont droit qu’à une seule prise. Un film  j’oserai dire… divertissant, malgré qu’il n’évite pas les clichés.  À réserver toutefois aux amateurs de sensations fortes.

Opinion des gens :
Presse – 58% de positif dont 8% de 4/5. Pour le négatif 17% de passable et 25% de mauvais.
Spectateurs – 53% de positif dont 14% de 5/5 et 16%  de 4/5. Pour le négatif 32% de passable, 9% de mauvais et 6% de nul.

Nationalité : États-Unis. Genre : Contre-espionnage, action, drame.

Ajouter un commentaire