United states of love

film d'auteur de Tomasz Wasilewski

Pologne, 1990. La première année de liberté, mais aussi de l'incertitude pour l'avenir. Dans ce contexte, quatre femmes de différents âges décident qu'il est temps pour elles de satisfaire leurs désirs.

United state o floveTomasz Wasilewski nous propose un film d'auteur sans doute d'avantage destiné à un public d'Europe du nord que Latin.

La nudité y est exploitée avec beaucoup de crudité et de naturel, sans fard ni sophistication ce qui peut déranger la pudicité (pas la pudibonderie) des spectateurs.

C'est aussi un film noir, froid et à la limite du sordide. Les couleurs sont très épurées nous présentant une image délavée qui renforce l'impression d'étouffement.

Ce film exprime fortement la tristesse et la souffrance de ces quatre femmes dont nous devons saluer le jeu exceptionnel. Elles sont impressionnantes et magnifiques de courage car elles se sont beaucoup exposées face à la caméra comme au public.

Les salles qui le produisent sont peu nombreuses puisque ce film s'adresse surtout à un public averti. Il ne sera pas facile à ceux qui souhaiteraient le visionner de trouver un cinéma. Précisons que ce film très maîtrisé a reçu l'Ours d'Argent à Berlin. 

À voir pour la prestation époustouflante des quatre comédiennes : Julia Kijowska, Magdalena Cielecka, Dorota Kolak, Marta Nieradkiewitz.

Pays : Pologne, Suède - Genre : film d'auteur, histoire avec la chute du mur de Berlin, condition féminine
Opinion des gens : Presse – 50% de bon et 50% de mauvais – Spectateurs – non significatif seulement deux avis positifs à 3/5

Commentaires (1)

michel
  • 1. michel | 22/04/2017
Sordide est bien le mot qui convient !

Ajouter un commentaire