Sous le même toit

film de Dominique Farrugia

Delphine et Yvan divorcent. Alors que sa situation financière ne lui permet pas de retrouver un domicile, Yvan se rappelle qu'il détient 20% de la maison de son ex-femme. Il revient alors vivre chez Delphine, dans ses 20%. Les deux ex vont découvrir les joies de la colocation forcée...

SouslememetoitDominique Farrugia nous propose une comédie de mœurs qui hélas accumule les clichés, les situations bateau, et des personnages vus et revus. Nous avons donc un film assez déconcertant et presque lassant même si quelques scènes font espérer un décollage du film à deux ou trois reprises.

Ce sont ici les deux enfants, Adèle Castillon et Kolia Abiteboul, qui s’en sortent le mieux tant ils sont naturels.

Gilles Lellouche se débat comme un beau diable mais manque de crédibilité. Louise Bourgoin est charmante mais semble un peu au-dessus de la mêlée. Quant aux autres comédiens, mis à part Manu Payet qui se détache, tout est un peu trop stéréotypé aussi bien dans les actes que les attitudes et les réactions verbales, archi formatées pour bien coller à la société d'aujourd’hui.

L'humour n’est pas vraiment au rendez-vous et c’est dommage car vu le synopsis,  il aurait pu être plus acide, plus égratignant.

En consultant les critiques, je pense que la Presse fait preuve d’une belle solidarité envers Dominique Farrugia et elles sont à l’inverse de l’avis des spectateurs qui me semblent plus réalistes.

Tous les films ont leur public et celui-ci peut convenir si on ne s’arrête pas au scénario. Les acteurs ne sont pas en cause, ils jouent de leur mieux et je ne regrette pas de l’avoir vu rien que pour eux.

Opinion des gens :
Presse – 66% de positif dont 33% de 4/5 et pour le négatif 14% de passable et 20% de mauvais.
Spectateurs – 34% de positif dont 3% de 5/5 ! et 18% de 4/5 et pour le négatif 37% de passable, 20% de mauvais et 9% de nul.

Nationalité : France – Genre : comédie familiale et de mœurs.

Commentaires (2)

fabulgone
Les acteurs ne sont pas en cause et Louise Bourgoin ne démérite pas. Elle comprend sans doute qu'il manque un peu plus d'imagination dans le scénario.
michel
  • 2. michel | 18/05/2017
Bien d'accord avec vous, ça ne vole pas haut et c'est tout de même assez racoleur .
J'aurais cependant une indulgence spéciale pour Louise Bourgoin.

Ajouter un commentaire