Nos Patriotes

film historique de Gabriel Le Bomin

Après la défaite française de l'été 1940, Addi Ba, un jeune tirailleur sénégalais s'évade et se cache dans les Vosges. Aidé par certains villageois, il obtient des faux papiers qui lui permettent de vivre au grand jour. Repéré par ceux qui cherchent à agir contre l'occupant et qui ne se nomment pas encore "résistants", il participe à la fondation du premier "maquis" de la région.

L’histoire racontée par Gabriel Le Bomin est vraie. Addi Bâ est un jeune tirailleur sénégalais qui s’évade et se cache dans les Vosges après la défaite française de l’été 1940. Disons le tout de suite, l’histoire est intéressante malgré ses longueurs et le réalisateur nous propose un film plus documentaire que « spectaculaire ». C’est sans doute ce qui explique l’avis mitigé de la presse et des spectateurs, mais avec tout de même 2/3 de satisfaits.

Affiche - Nos PatriotesMarc Zinga est un acteur convaincant et tout à fait à sa place dans cette histoire.
Alexandra Lamy a un rôle également important et elle est vraiment époustouflante dans ce registre inhabituel pour elle.
Pierre Deladonchamps est excellent dans le rôle de Baptiste l'employé de Préfecture calme, secret et efficace dans les actions de la résistance.
Quant à Louane Emera, elle incarne très bien une jeune postière un peu garçon manqué, intrépide, bagarreuse et limite insouciante. Il faut encore un peu de temps pour confirmer son talent d’actrice, mais elle est sur une bonne voie.
Tous les autres acteurs jouent juste et nous avons bien un casting de qualité.

Les paysages sont magnifiques avec des décors réels. La musique de Fabian Römer est superbe. Rappelons que l’histoire se passe au début de la seconde guerre mondiale et de l’occupation  et que les premiers résistants étaient minoritaires et mal préparés. Nous n’étions pas encore à la conscience des atrocités du régime nazi et de la milice.

Ce film a donc valeur d’intérêt, particulièrement pour les professeurs d'histoire. Il traite aussi du rôle des femmes dans la résistance, du racisme qui existait à l’encontre des noirs et raconte une histoire faite d'héroïsme et d'actions simples de résistance. Il entre parfaitement dans le devoir de mémoire et il fait entrer Addi Bâ dans la légende des héros noirs (reconnu seulement en 2003 soit 60 ans après son exécution).

Opinion des gens :
Presse – 67% de positif dont 6% de 5/5 et 28% de 4/5 et pour le négatif 28% de passable et 5% de mauvais.
Spectateurs – 66% de satisfaits dont 17% de 5/5 et 22% de 4/5 ; pour le négatif 30% de passable et 4% de mauvais.

Nationalité : France. Genre : drame, histoire, guerre

Ajouter un commentaire