Emily Dickinson, A Quiet Passion

Un film de Terence Davies

Nouvelle-Angleterre, XIXème siècle. Dans son pensionnat de jeunes filles de bonne famille, la jeune Emily Dickinson ne cesse de se rebeller contre les discours évangéliques qui y sont professés. Son père se voit contraint de la ramener au domicile familial, pour le plus grand bonheur de sa soeur Vinnie et de son frère Austin. Passionnée de poésie, Emily écrit nuit et jour dans l’espoir d’être publiée. Les années passent, Emily poursuit sa recherche de la quintessence poétique. La rencontre avec une jeune mondaine indépendante et réfractaire aux conventions sociales ravive sa rébellion. Dès lors, elle n’hésite plus à s’opposer à quiconque voudrait lui dicter sa conduite. Personnage mystérieux devenu mythique, Emily Dickinson est considérée comme l’un des plus grands poètes américains.

Emilie DickinsonLe cinéaste Terence Davies propose un récit sensible et bouleversant de la vie de la poétesse américaine. C’est un film d’esthète, élégant et en « costumes et décors » qui se passe dans une Amérique puritaine en crise (la guerre de sécession qui est montrée de façon originale par de belles photos) auquel nous pourrions reprocher sa longueur, mais tout nous rappelle que nous avons ici une femme, une poétesse qui est tout de même conservatrice, austère, tourmentée, mélancolique, rebelle et notre seul regret est de n’être pas anglophone pour savourer les poèmes (en voix off).

Emma Bell et Cynthia Nixon qui interprètent Emily, jeune puis mature comme Rose Williams et Jennifer Ehle qui jouent la sœur Vinnie, jeune puis adulte, sont impeccables.

Il est tout de même impressionnant de constater que cette femme a passé sa vie recluse protégée du monde extérieur... et d’elle-même par sa volonté d'être une femme affirmée, indépendante des hommes et de la religion qui l’a conduite à se confiner en isolement.

Alors oui, même si les 30 % des déçus le sont pour cette lenteur et le peu de sympathie que la poétesse dégage (excellente Cynthia Nixon), je rejoins les 70% de satisfaits tout en ne criant pas au chef d’œuvre. C’est un beau film, à voir.

Opinion des gens :
Presse – 81% de positif dont 10% de 5/5 et 47% de 4/5 avec en négatif 5% de passable et 14% de mauvais mais pas de nul.
Spectateurs – 70% de positif dont 13% de 5/5 et 38% de 4/5 et pour le négatif 25% de passable et juste 5% de mauvais  et pas de nul non plus.

  Nationalité : Belgique, Angleterre – Genre : Biopic, drame.

Commentaires (2)

michel
  • 1. michel | 17/05/2017
Je serais plus enthousiaste, certaines scènes poignantes m'ont beaucoup touché.
Sans être un anglophone trèsfluent, j'ai tout de même pu goûter la beauté de la langue.
J'admire la façon si policée que les personnes en conflit avaient de s'envoyer les pires vacheries à la figure!
Magnifique lenteur des mouvements de camera circulaires qui dévoilent les personnages un à un...
fabulgone
Je suis d'accord sur ton commentaire. En ce qui me concerne même si je ne montre pas "très" enthousiaste, je l'ai trouvé très British, j'ai bien aimé et je le recommande sachant qu'il peut déconcerter.

Ajouter un commentaire