Corporate

Drame de Nicolas Silhol

Emilie Tesson-Hansen est une jeune et brillante responsable des Ressources Humaines, une « killeuse ». Suite à un drame dans son entreprise, une enquête est ouverte. Elle se retrouve en première ligne. Elle doit faire face à la pression de l’inspectrice du travail, mais aussi à sa hiérarchie qui menace de se retourner contre elle. Emilie est bien décidée à sauver sa peau. Jusqu’où restera-t-elle corporate ?

CorporateNicolas Silhol aborde le harcèlement en entreprise, sans concession. Un sujet grave de la société actuelle abordé avec efficacité, bien vu, bien fait, bien joué, sans jamais relâcher l’intérêt du spectateur.

Nous avons une belle performance de Violaine Fumeau qui parvient à nous donner l’image d'une inspectrice du travail, (un métier trop souvent caricaturé et critiqué) intraitable certes mais aussi compréhensive ; bref, elle incarne un personnage positif.

Lambert Wilson est remarquable, à la fois glacial et sobre dans le rôle du patron.

Céline Sallette est éblouissante dans son jeu où elle incarne le personnage d’une femme dure, prise au piège de sa fonction ; une DRH qui passe par tous les états d'âme après le drame.

Stéphane de Groodt, (le collègue complice) et Alice de Lencquesaing (l’assistante d’Emilie) sont un peu sacrifiés par le rythme soutenu du scénario.

Nous avons un film courageux, puissant, important, édifiant, inquiétant et captivant avec un beau portrait contemporain de femmes et d’hommes (tous les personnages du film en composent la palette) pris dans un engrenage somme toute assez infernal.

Pays : France - genre :Drame social
Opinion des gens :
Presse – 82% de positif dont 56% de 4/5 et pour le négatif 15% de passable et 3% de mauvais.
Spectateurs – 81% de positif dont 13% de 5/5 et 26% de 4/5 pour le négatif 19% de passable, mais pas de mauvais ni de nul.

Commentaires (1)

michel
  • 1. michel | 22/04/2017
Je ne trouve pas que Lambert Wilson soit bon, mais au contraire qu'il joue toujours un peu pareil quel que soit le rôle qui lui est confié. Exemple type, selon moi, de l'acteur surestimé.

Ajouter un commentaire