À Bras ouverts

Comédie de Philippe de Chauveron

Figure de la scène littéraire et médiatique française, Jean-Etienne Fougerole est un intellectuel humaniste marié à une riche héritière déconnectée des réalités. Alors que Fougerole fait la promotion dans un débat télévisé de son nouveau roman « A bras ouverts », invitant les plus aisés à accueillir chez eux les personnes dans le besoin, son opposant le met au défi d'appliquer ce qu'il préconise dans son ouvrage. Coincé et piqué au vif, Fougerole prend au mot son adversaire et accepte le challenge pour ne pas perdre la face. Mais dès le soir-même, on sonne à la porte de sa somptueuse maison de Marnes-la-coquette… Les convictions des Fougerole vont être mises à rude épreuve !

A bras ouvertsJe suis allé voir ce film plutôt massacré par la presse. Il est vrai que ce film est plein de clichés et de caricatures. Mais franchement j’ai vu plus grotesque et ce film n’est pas aussi mauvais que ça.

Le réalisateur  Philippe de Chauveron ne se prend pas une minute au sérieux et ça se voit ! Chaque personnage est une véritable parodie de lui-même et l'absurdité des situations est telle qu'on finit par sourire !

Je n’ai pas trouvé que Christian Clavier en faisait des tonnes comme souvent et le couple qu'il forme avec Elsa Zylberstein est assez surprenant. L’actrice joue d’ailleurs très bien sa partition ; elle est amusante et touchante dans ses contradictions.

Ary Abittan en Rom patriarche est plutôt sympathique dans sa prestation. L'autodérision fonctionne à plein même si la délicatesse et la subtilité ne sont pas au rendez-vous. Le seul rôle qui à mes yeux est de trop et alourdit le spectacle, est celui du marseillais en faux Rom. Ce n’est pas la faute de l’acteur Cyril Lecomte qui joue très bien, mais il n’aurait pas dû avoir sa place dans le scénario.
Ce n’est que mon sentiment.

Je ne recommande ni ne déconseille ce film où franchement je n’ai rien trouvé de malsain dans la caricature des Roumains et nous avons déjà vu pire en ce qui concerne la moquerie des bobos ou des politiques qui sont plus égratignés que massacrés. Je suis plus surpris par les 18% de 5/5 des spectateurs (mais pourquoi pas !) que par les 15% de nul (que je respecte).

Pays : France - genre : comédie sociétale
Opinion des gens :
Presse – 27% de positif dont 20% de 4/5 et pour le négatif : 20% de passable et 33% de mauvais.
Spectateurs : 57% de positif dont 18% de 5/5 et 20% de 4/5. Pour le négatif il y a : 15% de passable, 13% de mauvais et 15% de nul.

Ajouter un commentaire