Une vie ailleurs

Un film d'Olivier Peyron, drame

C’est en Uruguay que Sylvie retrouve enfin la trace de son fils, enlevé il y a quatre ans par son ex-mari. Avec l’aide précieuse de Mehdi, elle part le récupérer mais arrivés là-bas, rien ne se passe comme prévu : l’enfant, élevé par sa grand-mère et sa tante, semble heureux et épanoui. Sylvie réalise alors que Felipe a grandi sans elle et que sa vie est désormais ailleurs.

Une vie ailleursOlivier Peyron nous propose un film d'une grande sensibilité où une mère se remet en question face au bonheur que son enfant a bâti sans elle et avec d'autres.

Isabelle Carré interprète ici une magnifique mère prête à tout pour récupérer son enfant et aussi tourmentée par sa réflexion sur sa capacité à être mère car être une bonne mère qu’est-ce que c’est ? Une mère est celle qui vous met au monde ou celle qui vous élève ? Des questions sur l’éducation et l’amour d’une mère quand elle retrouve son fils, kidnappé et emmené en Uruguay par son ex-mari quatre ans auparavant.

Ramzy Bedia joue avec beaucoup de justesse l’assistant social qui accompagne la mère pour l’aider à reprendre son fils avec en ligne de mire le « bien-être de l’enfant ». Un rôle qu’on ne lui connaissait pas et qui lui confère le statut d’un excellent comédien au registre varié, profond et humain.

La tante, Maria, interprétée par Maria Dupláa est excellente, rayonnante, chaleureuse. La grand-mère, Norma, jouée par Virginia Méndez  est juste, touchante, accrochée à son petit-fils jusqu’à cacher la vérité à sa fille Maria.

Un film naturaliste, lumineux et émouvant, avec une mise en scène douce, pudique, éclairée par la lumière d'Amérique latine, en s'attachant à chaque détail du quotidien du jeune garçon, Felipe, joué par Dylan Cortès qui est solaire, bénéficiant d’une direction d’acteur irréprochable.

Cette histoire pose avec finesse et sans polémiquer des questions essentielles sur la filiation et la famille. Sans être un chef d’œuvre, c’est un divertissement plein de fraîcheur.

Opinion des gens :
Presse – 72% d’avis favorable dont 50% de 4/5 ; 23% de passable et 5% de mauvais.
Spectateurs – 81% de positif dont 14% de 5/5 et 43% de 4/5 ; 10% de passable, 5% de mauvais et 4% de nul.

Ajouter un commentaire