Un sac de billes

Biopic historique de Christian Duguay

Dans la France occupée, Maurice et Joseph, deux jeunes frères juifs livrés à eux-mêmes, font preuve d’une incroyable dose de malice, de courage et d’ingéniosité pour échapper à l’invasion ennemie et tenter de réunir leur famille à nouveau.

Sac de billes afficheJ’avais lu le livre de Joseph Joffo mais je n’ai pas visionné la première adaptation cinématographique, je n’ai donc pas la tentation de comparer.

Cette tranche de vie réelle et historique reflète bien le livre et la période trouble de la France divisée pendant l’occupation et la Shoah qui n’est pas ce qu’il y  de plus facile à montrer. Le canadien Christian Duguay nous propose un film à la vocation mémorial sans manichéisme ni mièvrerie.

Les deux frères, Batyste Fleurial (Joseph) et Dorian Le Clech (Maurice) sont tous simplement épatant de naturel dans leur pérégrination où la chance les a quand même bien accompagnés. Comme le disait papa qui, au cours de cette même période, s’est plusieurs fois évadé de camps de prisonniers : sans la baraka je ne m’en serais pas sorti. Il a fallu bien du courage et de la malice et une belle complicité pour que les deux garçons parviennent à s’en sortir malgré des moments très difficiles.

Qu’il s’agisse d’un prêtre, du passeur, d’automobilistes, des gens merveilleux les ont aidés dans leur périple et ce film leur rend un bel hommage. Leurs parents joués par Patrick Bruel et Elsa Zylberstein sont impeccables de justesse et de sobriété. Nous avons aussi une courte apparition de Key Adams (Ferdinand, un personnage courageux) qui nous fait passer un message fort. Dans ce rôle il est impressionnant de charisme et nous montre une facette nouvelle de son talent.

C’est un film attachant, touchant, émouvant et drôle superbement filmé où tous les acteurs jusqu’aux figurants s’acquittent avec brio de leurs rôles. A voir, que vous ayez ou non lu le livre. Du très bon cinéma.

Opinion des gens :
Presse – 70% d’avis favorable dont 45% de 4/5 – pas de mauvais ou nul
Spectateurs – 89% d’opinions favorable dont 39% de 5/5 et 26% de 4/5 – je préfère ignorer les 3% de mauvais dont 2% de nul. On peut le trouver passable sans aller aussi loin dans le négatif.

Ajouter un commentaire