Patients

Comédie dramatique de Grand Corps Malade et Mehdi Idir

Se laver, s'habiller, marcher, jouer au basket, voici ce que Ben ne peut plus faire à son arrivée dans un centre de rééducation suite à un grave accident. Ses nouveaux amis sont tétras, paras, traumas crâniens.... Bref, toute la crème du handicap. Ensemble ils vont apprendre la patience. Ils vont résister, se vanner, s'engueuler, se séduire mais surtout trouver l'énergie pour réapprendre à vivre. Patients est l'histoire d'une renaissance, d'un voyage chaotique fait de victoires et de défaites, de larmes et d’éclats de rire, mais surtout de rencontres : on ne guérit pas seul.

En 1997, à l’âge de 20 ans, Fabien Marsaud est un jeune homme passionné de sport. Lors d’une colonie de vacances dans laquelle il est animateur, un accident sportif va le mener dans un centre de réadaptation où il se verra diagnostiquer une probable paralysie à vie. Heureusement pour lui, les sportifs ont des ressources ! Alors qu’il est devenu, depuis 2006, une vedette du slam sous le nom de Grand Corps Malade, il décide en 2012 de raconter son séjour dans le centre de réadaptation dans un livre qu’il va intituler « Patients » et, dès le début de l’écriture, il envisage que ce livre puisse faire l’objet d’une adaptation cinématographique. Cette adaptation, il va en écrire le scénario avec Fadette Drouard et il va réaliser le film avec Mehdi Idir, le réalisateur de ses clips.

PatientsNous pouvions craindre de voir un film plombé par un côté pathos exacerbé ou, au contraire, par la dureté des rencontres avec tous ces jeunes gens aux corps très fortement abimés, mais très vite nous comprenons que nos craintes sont sans fondement.

Pablo Pauly qui est l'alter égo de fiction de Grand Corps Malade, nous apporte sa coolitude, sa tchatche, gouailleuse dans le rôle de Ben. Quant à la recréation des années 90, elle est tout simplement bluffante. 

Même si ce film aborde de façon frontale le handicap, il est à la fois chaleureux, touchant et drôle. Très bien documenté, le film retrace le quotidien des patients, avec leurs inquiétudes et leurs souffrances, les hauts et les bas ; mais ces jeunes gens, n’ont pas perdu leur sens de l’humour et se vanner entre eux, c'est aussi ce qui fait partie de leur quotidien comme les séances de kiné !

Nous avons ici un film très réussi, un film qui montre l’inextinguible soif de vivre de jeunes individus aux corps abimés, la patience et le courage qu’il leur faut pour arriver à renaître petit à petit, en passant du désespoir et de la colère à la résilience et la reconstruction.

Un film qui montre aussi le dévouement et la compétence des équipes soignantes qui s’occupent de ces patients. Un film qui qui nous ouvre avec empathie, le regard sur ces grands traumatisés.
C'est fort, c'est beau, c'est sans happy end benêt, juste l'idée poignante qu'il faut parfois savoir "changer de vie".

Opinion des gens :
Il est évident que nous avons ici un film où nous savons à quoi nous attendre et la surprise est bonne.
Presse - 89% d'avis favorable dont 20% de 5/5 et 52% de 4/5 ; pour le négatif nous avons 8% de passable et 3% de mauvais.
Spectateurs - 97% de positif dont 31% de 5/5 et 51% de 4/5 ; pour le négatif ce sera 3% de passable

Ajouter un commentaire