L'Indomptée

Film d'auteur de Caroline Deruas

Axèle est photographe, Camille, écrivain. Elles partent pour un an en résidence à la Villa Médicis à Rome. Camille est accompagnée de son mari, l’écrivain réputé, Marc Landré. Alors qu’une étrange rivalité s’installe entre eux, Camille se lie à Axèle. Mais qui est vraiment Axèle ? Une artiste complète, sans concession, qui se confond avec son œuvre ? Ou le fantôme des lieux ? 
De cette année à la Villa Médicis, où les corps et les esprits se libéreront, personne ne sortira indemne...

IndomptéeCe premier film en tant que réalisatrice de Caroline Deruas montre l'engagement féminin dans la création artistique où les femmes sont mises en valeur. Nous avons aussi la magnifique Villa Médicis, que nous parcourons sous toutes ses coutures, savourant sa beauté et sa poésie tragique.

Axèle (Jenna Thiam) assure une impressionnante prestation entre rêve et réalité au service de cette mission. Camille (Clotilde Hesme), tourmentée, elle est sous la tutelle psychologique de son mari : déstabilisée, elle évolue et se métamorphose lorsque celui-ci retourne un temps à son domicile parisien.

Force est de reconnaître que les hommes n’ont pas dans cette histoire un rôle bien sympathique. Marc (Tchéky Karyo), l’écrivain, n’a de cesse de rabaisser son épouse par crainte qu’elle ne s’émancipe et qu’elle le supplante ; Il est parfait en mari odieux et pathétique. Nous avons aussi Pierre (Pascal Reneric) qui profite de la fragilité émotive d’Axèle pour la séduire puis la rejeter pour passer à Camille fragilisée par le départ de son mari. Il joue tellement bien les Don Juan d’opérette que nous le détestons vraiment.

Mais ce film est avant tout un vrai film d’auteur aux images flamboyantes certes, mais il nous déstabilise parfois par sa dimension onirico-fantastique. Ce n’est pas un film tout public. Il faut pouvoir l'appréhender par l’empathie que nous inspirent ces deux femmes surprenantes qui semblent apparemment vulnérables. N'hésitez pas à prendre d'autres avis et visionnez la bande annonce.

Opinion des gens :
Nous avons pour ce genre de film des avis tranchés : on aime ou on déteste.
Presse – 48% d’avis favorable dont 17% de 4/5 et 52% de négatif dont 40% de passable et 12% de mauvais
Spectateurs – 66% de favorable dont 33% de 4/5 et 33% de négatif avec 17% de mauvais et 17% de nul.

Ajouter un commentaire