De Plus Belle

Comédie dramatique d’Anne-Gaëlle Daval

Lucie est guérie, sa maladie est presque un lointain souvenir. Sa famille la pousse à aller de l’avant, vivre, voir du monde… C’est ainsi qu’elle fait la connaissance de Clovis, charmant… charmeur… et terriblement arrogant. Intrigué par sa franchise et sa répartie, Clovis va tout faire pour séduire Lucie, qui n’a pourtant aucune envie de se laisser faire. Au contact de Dalila, prof de danse haut en couleur, Lucie va réapprendre à aimer, à s’aimer, pour devenir enfin la femme qu’elle n’a jamais su être. Pour sa mère, pour sa fille, pour Clovis…

De plus belleAnne-Gaëlle Daval nous propose un thème rarement traité au cinéma, emmené par Florence Foresti, touchante rayonnante et impressionnante dans un rôle inhabituel pour elle.

Le charme de ce long métrage repose sur la délicatesse de la mise en scène, des dialogues drôles et des personnages secondaires exquis qu’il s’agisse de la famille, la mère, la sœur la fille et surtout le frère interprété par Jonathan Cohen qui est excellent (toutes les sœurs aimeraient avoir un frère de cet acabit-là) ou des membres de la classe de danse avec des femmes atypiques toutes formidables et bouleversantes.

Mathieu Kassovitz est assez sobre et juste. Je placerais dans les premiers rôles, Nicole Garcia qui est superbe de classe. J’ai eu l’impression de revoir Jeanne Moreau dans le film Nikita avec Anne Parillaux. Elle nous subjugue par l’intensité de son ode à la féminité et l’amour qu’elle porte à toutes ses femmes « cassées » en leur redonnant le plaisir de s’éclater.

Entre comédie romantique à la française et drame en demi-teinte, « De plus belle » est un joli premier film qui fait passer du rire aux larmes, et désacralise la maladie comme les accidents de la vie. Tout est fort, tout est affûté, tout est intense dans ce premier film audacieux écrit avec le cœur et le corps.

Il est dommage que ce film soit un peu boudé par le public et pour avoir lu les critiques (comme d’habitude après avoir visionner le film), je suis un peu attristé du peu de fréquentation. Je pense que l’affiche n’est pas très porteuse et que la bande-annonce est un peu sombre et ne reflète que le côté rude de l’histoire de ce film qui pourtant évite l’écueil du pathos.

Je le recommande en vous disant dépêchez-vous si vous ne voulez pas le manquer.

Opinion des gens :
Presse – 83% de positif dont 50% de 4/5 et pour le négatif 17% de passable.
Spectateurs – 93% de positif dont 42% de 5/5 et 23% de 4/5 ; pour le négatif, 2% de passable, 2% de mauvais et 3% de nul.

Ajouter un commentaire