Un trajet insolite

Sur la ligne 21

La réalité se montre parfois plus surprenante que la fiction. 
Voici donc une anecdote vécue que je n'ai pas eu besoin d'enjoliver.

C'était en milieu d'après-midi un vendredi. Il m'arrive lorsque je rentre chez moi, d'emprunter un trajet plus long qu'à l'ordinaire, mais sans affluence et donc plus paisible.

Ce vendredi-là, je monte dans le bus 21 qui va de Gorge de Loup à Perrache en passant par Tassin, un trajet périphérique qui dessert bien l'ouest lyonnais avec pas mal de couloirs privilégiés. Je m'installe à une place centrale, lorsque cinq personnes (deux femmes et trois hommes) viennent se placer en demi-cercle autour de moi. Bizarre ! pensais-je, ils restent debout alors que des sièges sont disponibles ?

La première chose qui me frappe, c'est qu'ils sont tous les cinq grands et longilignes, entre un mètre quatre-vingt et un mètre quatre-vingt-dix. Ils sont vêtus de façon classique et un peu surannée avec des teintes acidulées pour les dames et neutres pour les hommes. Je remarque une particularité : ils portent chacun(e) à la main gauche, une alliance sans autre bijou, ni bague, ni chevalière. Leurs doigts sont effilés et soignés comme ceux d'un pianiste. Je le sais car ils me touchaient presque.

Dès le départ du bus, après avoir regardé le trajet sur le panneau, ils se mettent à dialoguer les uns et les autres, sans décesser tout le long du trajet. Ils étaient très animés avec des visages particulièrement expressifs. Je comprends, à un moment donné, qu'ils doivent descendre à l'arrêt après le mien.

J'ai donc pendant une quinzaine de minutes, suivi toutes leurs conversations avec un sourire amusé, sans rien comprendre.

En fait ils étaient muets et utilisaient le langage des signes.

Les transports en commun sont parfois merveilleux.

Commentaires (2)

p'tite ruine
  • 1. p'tite ruine | 28/05/2019
Parfois au détour d'une rue ou d'un bus, on fait de belles rencontres :)
fabulgone
Je confirme les belles rencontres et je pense en fait qu'ils étaient muets, mais pas sourds; Bisous

Ajouter un commentaire