Episode 36 à 40

épisode 37 - Le géant vert

Conseils de Savoir-Dire selon Fabulgone

On vous dit : L'une des preuves de l'immortalité de l'âme est que des myriades de gens le croient.
Répondez : Ils ont cru aussi que la terre était plate.

Où Pinocchio se fait prendre au piège dans le filet d’un pécheur, un monstre vert qui s’apprête à le faire cuire.  

Au moment où Alidor allait choper le pantin par les miches, Pinocchio, dans un bond désespéré plongea dans la baille oùsqu’il nagea à la vitesse de Mehdi Metella notre multi médaillé français. Emporté par son élan le clebs entra à son tour dans la flotte. Seulement cette fleur de nave ne savait pas nager. Ben oui quoi ! C’est le seul cabot qui n’sait pas nager et puis c’est marre, cessez donc de chipoter, qui c’est l’écrivain ?

La bestiole gesticulait des pattes, crachouillait la vase, aboyait en lançant trois bips longs, trois court, trois longs. Nul en natation, il maîtrisait le morse et savait lancer un SOS. Ce qu’oyant (je maitrise le verbe ouïr, ça vous en bouche un coin), mais tout d’abord flairant l’arnaque, Pinocchio se tint à bonne distance. Quand il pigea que c’n’était pas du flan, en deux brasses coulées, il rejoint l’animal et le ramena jusqu’au rivage hors de la vue des deux chasses-coquins gendarmes. Il lui fit expectorer le rab de flotte qu’il avait ingurgité (comme le dit Bernard Pivot : - expectorer, ingurgité, décidemment Fabulgone ne manque pas de vocabulaire …).

Après s’être ébroué et remis sur ses pattes, le clébard se retourna vers son sauveteur qui se mit à baliser. Mais le danois déclara :
- Tu m’as sauvé la mise, à charge de revanche, je saurais te renvoyer l’ascenseur. Un bienfait n’est jamais perdu !

Il tendit sa grosse patte au pantin qui lui en serra cinq et ils se séparèrent. Pinocchio replongea dans la vase, nageant jusqu’à une crique qui lui parut loin de ses poursuivants. Il y arnoucha, proche du rivage, une grotte d’où sortait de la fumée. Il pensa qu’il pourrait s’y sécher et se réchauffer ce qui lui laisserait le temps de se reposer et de gamberger sur la conduite à tenir.

Se rapprochant à moins d’un dixième d’encablure (à peine vingt mètres) du bord, il se sentit soudain soulevé dans les airs comme emporté vers le ciel, remuant bras et jambes en tous sens, mais que nib, il était encristé dans un filet aux mailles serrées côtoyant une chiée de poiscailles qui comme lui cherchaient à se faire la valoche.

Pecheur vertIl zieuta alors, décambutant de la grotte, un gonze tellement craignos que Quasimodo à côté c’est Gérard Philipe dans le Cid. Le mec était tout vert et pustuleux, ses tifs, sa tronche, ses calots, sa barbe, tout chez lui avait la couleur des algues. Il n’aurait même pas pu doubler Shreck qu’aurait fait un procès au producteur pour plagiat.

Ce gros tas immonde se réjouit de sa pêche qu’il transbahuta jusqu’à sa carrée. Au centre de la grotte, un grand feu de bois chauffait une immense poêle à frire oùsque rissolait une huile rance d’avoir trop servie et qui dégageait une fumée âcre et une odeur à faire gerber l’estogome le plus affranchi.

Le monstre se mit alors à faire l’inventaire de ses prises en plongeant son énorme paluche dans le filet.
Des rougets, bien frais. Ce sera ma mise en bouche, Commença-t-il en les jetant dans un grand seau vide.
Des maquereaux, avec un filet d’huile et quelques câpres, c’est super.
Des sardines, voilà qui chatouillera agréablement mes amygdales !
Des anchois, avec quelques tomates et du fenouil, je vais me régaler.

Il en était là de son énumération quand il chopa le pantin qu’il approcha de son gros tarbouif tuméfié de varices de caves, car il se piquait aussi la ruche avec du mauvais picrate de chez cep vermeil. Il tourneboula ses gobilles et grogna :
C’est quoi donc que ce bestiau ? Ce doit être une espèce de crabe. Il est dur comme s’il avait une carapace !

Pinocchio qui avait les boules d’être pris pour un crustacé jabilla :
Et gros tas ! Faudrait voir à aller à la consulte chez l’ophtalmo, je ne suis pas un poiscaille, ni un crustacé, je suis une marionnette !
Une  marionnette, ricana niaisement le monstre qui avait été bercé dans son enfance trop près du mur, c’est bien la première fois que je bigle un poisson marionnette. Tant mieux, ça me changera de l’ordinaire, je vais enfin gouter à une saveur nouvelle.

Non mais ça n’va pas ! Tu vois bien que je cause comme toi. Je ne suis pas de comestible, gueula Pinocchio qui fut sans ménagement jeté dans une bassine.

En chantonnant ou plutôt en couinant, le pécheur étala de la farine sur une grande planche. Il commença par y rouler les rougets, les maquereaux, les sardines et les anchois qu’il jeta dans la poêle crépitante. Il roula ensuite Pinocchio à plusieurs reprises dans la farine le faisant ressembler à une statuette de plâtre. Ce dernier avait tellement la tremblote qu’il ne mouftait plus. Le monstre prit alors la marionnette par le colback et …

Fin de l’épisode, à suivre...,

Que va-t-il advenir de Pinocchio ? Serait-ce la fin ?
Réponse A – Dans un sursaut désespéré le pantin va se projeter à côté de la poêle et calter vers la mer avant que le pécheur ne réalise.
Réponse B – La fée bleue va se pointer et transformer le pécheur en lézard, redonner vie aux poiscailles et partir avec la marionnette.
Réponse C – Un clébard, par l’odeur alléché, va se pointer dans le coinsteau, se battre avec le monstre et délivrer Pinocchio car c’était Alidor.
Réponse D – Le pécheur qui dégustait un rouget, va s’étouffer avec une arête et lâcher le pantin qui va vite se barrer vers le large.

Glossaire des mots nouveaux :
Fleur de nave – accentuation de navet pour désigner un idiot qui agit sans réfléchir.
Encrister – Dans le jargon policier, c’est être pris dans les filets, au piège, coincé, enfermé en prison.
Varices de cave – expression imagée d’un nez aux veines apparentes et bleuies par l’excès d’alcool surtout le vin.

Et toujours vous pouvez consulter le dictionnaire du parler populaire argotique et lyonnais, de plus en plus enrichi qui vous permet de retrouver les mots déjà explicités. Il vous suffit de cliquer sur - Glossaire

 

épisode 36 - Les pandores

Conseils de Savoir-Dire selon Fabulgone

Jack Thieuloy écrivain anarchiste demande à Michel Polac :
Je suis interdit de télévision alors pourquoi privilégie-t-on Pierre Desproges ?
Pierre Desproges répond :
C’n’est pas parce que tout le monde vous déteste, qu’on n’a pas le droit de m’aimer cinq minutes

Où Pinocchio se fait alpaguer par deux pandores, deux touristes méditerranéens.  

La bataille continuait de faire rage sur la plage, lorsqu’un gros crabe se hissa pesamment sur le rivage. Il se mit à crier d’une voix éraillée et comme enrhumée :
- Arrêtez la baston, si vous continuez ça va mal finir, il va y avoir des blessés graves.

Ȧ ce moment, un des merdaillons, ramassa le gros bouquin de lecture de Pinocchio et le lança avec force. Pinocchio fit un écart et le livre chopa en pleine poire un des acolytes qui s’écrabouilla dans les vapes sur le sable. La bande en eut le trouillomètre à zéro et se barra vers le patelin abandonnant leur copain, prouvant qu’ils n’étaient qu’une bande de marque-mal avec rien dans la culotte.

Notre pantin, au lieu de calter itou, se pointa vers le gamin blessé qu’il tenta de ranimer. Il maudissait sa crédulité et se promettait de faire payer aux salaupiauds leur arnaque. Mais pour l’heure, il s’agissait de mettre en œuvre les premiers soins que lui avait appris Lafleur lors de visites à la ratière de Trompecouillons. Lafleur était une marionnette à tringle et à fil qui connut un franc succès au théâtre des Folies dramatiques de Jules Barbier à Amiens, un valet de comédie jovial et plein de cœur et de réparties aimant la vie. Lorsque son créateur mourut, il prit une année sabbatique et devint visiteur occasionnel de prisons. C’est là qu’il sympathisa avec Pinocchio et pour lui faire passer le temps, l’initia au secourisme.

GendarmesNotre marionnette œuvrait donc pour réanimer le gamin quand deux pandores s’amenèrent sur les lieux du désordre et voyant la scène, ils cuisinèrent Pinocchio. Comme ils étaient coincés du bulbe, le képi ça empêche le cerveau de se développer, et du genre service-service, jugulaire-jugulaire, ils ne mordirent pas dans les déclarations du pantin qui tentait de les convaincre qu’il était victime d’un coup fourré. Le maréchal des logis chef, du genre petit teigneux et tout excité, Ludovic Cruchaleau, demanda à qui appartenait le bouquin qui était assurément l’objet contondant du crime. La marionnette confirma que c’était le sien. Alors, s’adressant à l’adjudant Jérôme Gerbierre, il jaspina :
Mon adjudant la preuve est faite que c’est ce petit voyou, le coupable. Pour son malheur il est tombé sur les plus fins limiers de Saint-Tro-de Peze et même si on est en vacances sur cette île italienne, nous devons remplir notre devoir
Remplissez mon bon Cruchaleau, remplissez ! Acquiesça le juteux.

Ils encadrèrent notre pauvre pantin pour le conduire vers la maison poulaga. Une saute de vent soudaine fit voler en arrière le bitos de Pinocchio. Il quémanda l’autorisation d’aller le ramasser ce qu’autorisèrent les argousins. Pinocchio récupéra son galurin qu’il s’emmancha sur le gadin. Mais au lieu de revenir vers les cognes, il partit comme une fusée vers l’océan.

Gerbierre souffla dans son sifflet à roulettes et Alidor se pointa illico. Alidor était un danois, le clébard de la brigade qui hébergeait amicalement leurs collègues français et il galochait plus vite qu’un lévrier. Il coursa donc le pantin qui pensa :
- Les carottes sont cuites !

Avertissement : toute ressemblance avec des gendarmes varois serait fortuite, surtout dans la vraie vie ! Ne chipotons pas.

Fin de l’épisode, à suivre...,

Que va-t-il advenir de Pinocchio ?
Réponse A – Alidor va le choper par le fond du falzar et le ramener vers les gendarmes qui vont le conduire au trou.  
Réponse B – Pinocchio va stopper et comme Crocodile Dundée il va hypnotiser le chien, puis plonger et se barrer à la nage.
Réponse C – Pinocchio va arriver de justesse à la plage, prendre un pédalo et pédaler à toute berzingue vers le large.
Réponse D – Pinocchio va plonger dans la baille, mais le clébard tenace va continuer la poursuite dans la flotte. Non mais c’n’est pas un morceau de tilleul qui va me filer entre les pattes pensait-il !

Glossaire des mots nouveaux :
Alpaguer - se faire ou être, c'est se faire arrêter en principe par la police, être pris au colet.
Coincé du bulbe – se dit d’une personne qui a du mal à comprendre ou à réfléchir.
Cuisiner – s’utilise dans le jargon policier, c’est interroger un prévenu, un suspect, car la cuisine est une préparation qui dure et prend du temps.
Mordre dans une déclaration, une explication – expression imagée pour dire qu’on s’est laissé convaincre par des arguments.

Et toujours vous pouvez consulter le dictionnaire du parler populaire argotique et lyonnais, de plus en plus enrichi qui vous permet de retrouver les mots déjà explicités. Il vous suffit de cliquer sur - Glossaire

Ajouter un commentaire